Où dormir à Koh Samui: Dans quelle ville loger à Samui

Où dormir à Koh Samui: Dans quelle ville loger à Samui

Koh Samui est l’une des îles les plus connues de Thaïlande. Son offre hôtelière est l’une des plus grandes du pays. Il offre un large éventail d’options d’hébergement pour tous les budgets. C’est une île relativement grande avec des zones et des plages qui offrent une expérience très différenciée. Découvrez-les et choisissez le meilleur endroit où dormir à Samui.

Koh Samui, située au sud de la Thaïlande à environ 700 km de la bruyante Bangkok, est l’une des îles de Thaïlande préférées des touristes du monde entier. Communauté de pêcheurs autrefois, repère des hippies dans les années 60, elle est aujourd’hui le centre du tourisme thaïlandais. 

Pourquoi ? Ce sont ses plages, animées ou désertes, célèbres ou plus intimes, sa nature parfois sauvage et intacte, son arrière-pays fait de verdure, de forêts tropicales et luxuriantes, ses temples ou sa nourriture, qui la rendent si spéciale ?

Découvrons-le, ensemble…

Pour être apprivoisée, Koh Samui doit être parcourue du nord au sud et de ouest en est. A pied, à vélo, en scooter ou en voiture, perdez-vous dans l’île : ouvrez-lui votre esprit, elle vous dévoilera ses secrets. 

Car elle est beaucoup plus que Chaweng et Lamai, la vie nocturne très vivace et les « pièges à touristes » : elle est faite de vie locale, de traditions thaï, de coutumes ancestrales et de cuisine authentique et savoureuse.

La meilleure période pour visiter cette perle de la planète se situe de février à avril, lorsque les pluies se font rares et que le soleil abonde, sauf pour votre porte-monnaie, car les prix lèvent comme une pâte à pain et la foule affloue.

Ne faites pas trop confiance aux mois de décembre et janvier : si la météo se montre clémente, la mer est souvent agitée, tant à mettre en pause les excursions au parc marin de d’Ang Thong.

Puisqu’elle est l’une des plus grandes îles de Thaïlande, trouver le meilleur endroit où loger à Koh Samui est essentiel pour que votre voyage soit un conte de fées et ne se transforme pas en cauchemar.

Koh Samui, l’île qui se mérite.

Où dormir à Koh Samui: Dans quelle ville loger à Samui

1. Chaweng, où dormir à Koh Samui pour faire la fête

Chaweng, Koh Samui

Chaweng, incrustée dans la végétation tropicale, est la ville la plus importante de Koh Samui, la station balnéaire la plus fréquentée et l’une des plus prisées, avec sa belle plage de sable blanc et fin et son eau émeraude.

Mais tout n’est pas que sea, spa and sun. Reposez votre peau et partez à la découverte de la culture sino-thaï et du temple de Wat Jee Kong.

Un brin d’histoire : c’est ici, à Chaweng, que les immigrants chinois (des pêcheurs pour la plupart) ont choisi de s’installer lorsqu’ils sont arrivés sur l’île, il y a bien des décennies. 

Ce sanctuaire est magnifique et saisissant, avec ses sculptures et décorations dorées qui recouvrent chacun de ses centimètres carrés : un contraste émouvant avec la nature environnante.

Un joli marché se trouve juste à l’extérieur du temple, où vous pourrez acheter des jolis souvenirs : négociez les articles traditionnels, divers objets artisanaux et textiles à ramener à la maison. Mais pas trop, just for pleasure !

Et pour rester dans le thème des marchés, celui de Laem Din est un festival de produits frais et de plats traditionnels, une totale immersion dans les couleurs, les textures, les arômes et les saveurs typiquement thaïlandais. 

Les oiseaux de nuit se laisseront tenter par le marché nocturne (ouvert dès 17h00) pour satisfaire leurs palais exigeants. Il ne s’agit pas d’un marché à proprement parler, mais d’un grand espace de restauration en plein air, qui propose une authentique cuisine thaïlandaise locale, assortie de quelques plats européens et internationaux.

A ne pas manquer un détour par le Central Festival Samui, un centre commercial et de divertissement à deux étages, où marques thaïlandaises et internationales y font bon ménage : des équipements sportifs aux vêtements, des sacs aux chaussures en passant par bijoux, huiles essentielles et jouets, tout y est.

Envie d’un zeste de légèreté et d’un soupçon de folie ? Ouvrez la nuit avec un spectacle de ladyboys, les Kathoey, sublimes dans leur maquillage et costumes étincelants. Pétillant et amusant.

La nuit est aussi une excellente occasion pour comprendre une autre facette de la culture thaïe : la boxe. Ne boudez pas une séance de combat au stade Chaweng, fondé il y a plus de 20 ans pour partager l’art de la boxe Muay Thai avec les « étrangers ». Pour enfants et adultes, sans distinction.

Les 5 km de rivages sont un florilège de bars, pubs, restaurants et discothèques qui mettent les feux à Chaweng dès le coucher du soleil. L’atmosphère n’est pas ouatée et paisible, mais le panachage entre détente et animation n’est pas inintéressant, car ici chaos et circulation dense se marient avec confort et services. 

L’affluence touristique est très forte, les prix sont plus chers qu’ailleurs, mais l’offre est large et diversifiée, avec hôtels et complexes de luxe. Zone à ne pas négliger pour des vacances avec toute la famille, l’aéroport étant aussi très proche. Un atout !

Hébergements recommandés à Chaweng

2. Chaweng Noi, où dormir à Koh Samui pour les grands et les petits

Chaweng Noi

Juste au sud de Chaweng et séparée de la plage principale par l’embouchure d’une petite rivière, s’étend la plage de Chaweng Noi, tout aussi belle et, surtout, beaucoup plus calme. Un véritable petit bout d’Eden.

Le village de Chaweng est très proche mais y aller à pied n’est pas pratique : en alternative, jetez votre dévolu sur les nombreux Songthaew disponibles ou, comme les locaux, sur un scooter. 

A Chaweng Noi les hôtels sont peu nombreux et de bon standing, loin de l’agitation, donnant directement sur la plage.

Endroit particulièrement adapté aussi bien aux plus jeunes qu’aux plus grands, à ceux qui aiment tout particulièrement le farniente, à ceux qui aiment modérément la movida : le spot idéal pour poser valises et bagages.

Hébergements recommandés à Chaweng Noi

3. Lamai, où loger à Koh Samui pour les familles

Où dormir á Koh Samui: Lamai

Lamai, située sur la côte sud-est de l’île, presque collée à Chaweng, est une rivale de taille de cette dernière. Elle est plus calme et légèrement moins animée que sa grande sœur, mais ne manque pas d’attraits, avec des superbes SPA, quelques beaux magasins et quelques bons restaurants.

Sa forme en croissant est bordée de palmiers , d’un haut promontoire rocheux côté nord et de deux forts célèbres rochers de granit, Hin Ta et Hin Yai, côté sud.

C’est à cause (ou à raison) de la forme de ces derniers, qui rappellent respectivement les organes génitaux masculins et féminins, que Lamia est aussi connue sous l’appellation de « plage des organes génitaux ». Très curieuse, l’architecture de la nature…

A ne pas manquer entre bronzette et apéro, une visite à l’Overlap Stone Viewpoint Koh Samui, un rocher géant unique en son genre et l’un des symboles de l’île, à 5 minutes en voiture de la plage. 

Après avoir abandonné votre véhicule dans le parking prévu à cet effet, chaussez vos chaussures de randonnée, suivez les panneaux, parcourez le chemin en gravier, traversez le joli petit pont et grimpez tout en haut du rocher, délicatement perché au-dessus de la plage et profitez de la superbe vue que vous aurez.

Les « boutiquealcooliques » trouveront leur place au paradis au Lamai Night Plaza : un tsunami de couleurs, de textures, de sons et d’images. Un bric-à-brac de sarongs, ceintures, t-shirts, lampes, produits électroniques, images de Buddha, éventail et autres « mirabilia ». 

Les paroles d’ordre ici ? Prendre son temps, pour déambuler dans le marché et marchander, surtout si les achats se font auprès du même fournisseur.

Les sportalcooliques iront transpirer dans l’une des nombreuses salles de boxe thaï disséminées un peu partout, alors que les inconditionnels des papouilles iront faire pétrir leur corps dans l’un des spas du voisinage.
Comparée à Chaweng, l’ambiance est à taille humaine, plus modeste, moins festive et tapageuse, plus adaptée aux familles et aux jeunes couples. Sans compter le côté plus authentique de ses gens.

Hébergements recommandés à Lamai

4. Choeng Mon, où dormir à Koh Samui dans un cadre idyllique et exclusive

Où loger à Koh Samui: Choeng Mon

Choeng Mon est une combinaison de petites baies situées sur la pointe nord-ouest de l’île, quelque peu isolée des autres localités : la route principale qui longe le périmètre de toute l’île ne passe pas dans ce petit coin d’Eden, préservant ainsi la beauté et la tranquillité des lieux. 

Sa plage est l’une des plus belles de Koh Samui : n’étant pas très fréquentée, elle est synonyme de détente totale. 

A une courte promenade de là, se trouve la petite île de Ko Fan Yai, pouvant être atteinte à pied à marée basse ou en canoë, à marée haute.

Avec Thongson Bay, splendide avec son sable aux reflets gris doux (grâce aux coquillages brisés et galets usés par le temps qui la caractérisent), c’est l’escapade parfaite pour un séjour au nord-est de Koh Samui.

Choeng Mon n’est pas le classique village balnéaire thaïlandais, une grande partie de cet endroit étant destinée à des résidences privées et quelques hôtels (à des prix relativement chers). 

Avec peu de restaurants, sa vie nocturne est pratiquement absente, ce qui fait de Choeng Mon la place to be pour les voyages au nom de tranquillité et détente totales.

Considéré comme l’un des endroits les plus exclusifs de l’île, son bord de mer est dominé par quelques luxueux complexes multi-étoiles.

Il est donc très apprécié de ceux qui recherchent un endroit pour passer quelques heures au calme et sont prêts à débourser une somme conséquente.

Un peu isolé, ce quartier a tendance à être peu fréquenté par les taxis, et les transports en commun ont tendance à être peu chers.

Hébergements recommandés à Choeng Mon

5. Bophut, où dormir à Koh Samui dans un village de pêcheurs

Bophut

Il était une fois un village de pêcheurs…

Au nord de Koh Samui se trouve Bophut, une petite ville aux rues bordées de grands palmiers qui abrite l’historique quartier de Fisherman’s Village, ses marchés nocturnes, ses boutiques et restaurants branchés.

Loin des stations balnéaires les plus chaotiques de l’île, avec sa baie à l’ouest et son pittoresque village de pêcheurs à l’est, à Bophut il fait bon de se promener en journée le long de sa route principale, où les belles et uniques maisons en bois, aux claires influences chinoises, sont un régal pour les yeux.

Si flâner n’est pas une activité prévue dans votre feuille de route, prélassez-vous sur la plage toute proche, profitez de ses eaux turquoises et préparez-vous pour une séance de découverte des nombreux restaurants, marchés nocturnes, stands de « street food » et clubs, qui sortent de l’ombre à la tombée de la nuit.

L’ambiance familiale du lieu, sa vivacité presque méditerranéenne et les plats délicieux à base de produits à kilomètre 0, font de Bophut l’un des coins les plus charmants de Koh Samui, à visiter le jour comme la nuit.

Les établissements d’hébergement sont nombreux et les restaurants confortables et cossus ne manquent pas non plus, une vraie valeur ajoutée pour offrir à votre douce moitié un dîner aux chandelles en bord de mer. Romantique !

Hébergements recommandés à Bophut

6. Mae Nam, où loger à Koh Samui pour des moments doux

Où loger à Koh Smaui: Maem Nam Beach

Avec Bophut, sa voisine, la plage de Maenam est l’une des plages les plus calmes de Koh Samui : une étendue de 6 kilomètres de magnifique sable clair très fin aux nuances blanc rosé, tout doux, ombragé par une longue enfilade de palmier qui ondulent dans le vent. 

Et si on y ajoute des eaux au bleu intense, voici l’endroit idéal pour les voyageurs en quête de paix et qui aiment se détendre sur une plage tranquille, loin de la foule et de l’agitation.

Cependant, Mea Nam ne se visite pas exclusivement pour son littoral et la sieste à la plage n’est pas la seule activité possible.

Pour les nageurs invétérés, Maenam est l’une des meilleures plages de Koh Samui, avec la mer qui devient plus rapidement profonde que dans la plupart des autres plages de l’île.

Les grands promeneurs se feront une joie de passer quelques moments à trainer dans l’adorable village thaï typique, aux maisons en bois, aux ruelles entourées de verdure et aux innombrables centres de massages traditionnels (à essayer avant de quitter l’île).

L’atmosphère est ici aux parfums naturels, la nature y est encore immaculée et elle se partage avec peu de monde : dépêchez-vous…cela va se savoir !

Pour goûter à l’authenticité de l’île, jetez votre dévolu sur l’un des hôtels 4 ou 5 étoiles, construits dans le respect de la nature environnante ou sur des plus simples bungalows : les prix sont résolument raisonnables. 

La vie nocturne est aussi moins chère, mais également plus calme, avec les bars qui baissent les volets assez tôt. Last but not least, les habitants sont très sympathiques.

Familles, routards, nouveaux couples et couples anciens : Mae Nam est comme un caméléon, elle s’adapte à tous les profils.

Hébergements recommandés à Mae Nam

7. Big Buddha Beach, où loger à Koh Samui pour les petits budgets

Bangrak Beach

Située au nord-est de l’île, Big Buddha Beach est une station balnéaire plus calme et plus paisible que celles de Chaweng et Lamai. 

Elle tient son nom (à l’origine on l’appelait Bangrak) de la statue géante (pas moins de 12 mètres de haut !) couleur or de Bouddha, assis confortablement à l’intérieur du temple Wat Phra Yai, au sommet d’une petite colline près de la plage.

Ce lieu sacré, dont la construction a duré environ 2 ans, offre aux visiteurs un spectacle sacrément majestueux, tant pour son architecture que pour les cérémonies que les moines célèbrent continuellement. 

On y accède par un escalier richement décoré de dragons et la vue splendide sur la mer, au moment où le soleil se couche, est la juste récompense de tous les efforts.

Pour une touche de profane, la longue plage de sable fin, jamais (trop) bondée, est une invitation au farniente et le promontoire rocheux à son extrémité orientale est un aimant pour les sportifs (une exploration des fonds marins ne se refuse jamais), 

Les bateaux partent du petit embarcadère tout proche pour Phangan (mondialement connue pour la légendaire Full Moon Party et les dîners romantiques sur la plage) et Koh Tao (pour la plongée pour la plongée).

Les eaux peu profondes, telles une immense piscine, et les prix abordables des hôtels font de Big Buddha Beach une station balnéaire à l’allure familiale. 

La vie nocturne, peu agitée, est rythmée par les quelques bars et pubs et par les groupes de musiciens qui se produisent en live.

Big Buddha Beach devient ainsi le spot pour passer des vacances en toute détente et si l’envie d’un bain de foule se fait sentir, Chaweng, à 15 minutes en taxi, tendra les bras aux fêtards d’un soir.

La proximité de l’aéroport est un atout lorsqu’on voyage avec nos chères têtes blondes ou brunes.

Hébergements recommandés à Big Buddha Beach

8. Taling Ngam, où dormir à Koh Samui pour s’isoler du monde

Taling Ngam

Située au sud-ouest de Koh Samui, la plage de Taling Ngam est la troisième plage la plus longue de l’île, mais aussi l’une des plus étroites. 

Considérée comme l‘une des plus belles de Koh Samui, ourlée par une vaste bande de côte sablonneuse qui amène les promeneurs jusqu’à la minuscule baie de Phang Ka, est décidément plus sauvage et moins touristique que certaines d’autres parties de l’île, avec son allure de coin de paradis perdu.

Elle est presque cachée par des bosquets sans fin de cocotiers dont les silhouettes élancées cèdent tout doucement la place au sable blanc et à l’azur de l’eau, avant de se jeter dans la mer. Éblouissant !

Plus sauvage, ce paysage idyllique cache quelques inconvénients mineurs, plus vers le sud, où la côte devient moins accessible, avec des rochers couverts de coquillages sortant du sable et des falaises abruptes couvertes d’une végétation tropicale dense s’élevant au-dessus de l’eau.

Les fonds marin pas toujours agréables pour les pieds (sablonneux et parfois limoneux), les fortes marées basses durant lesquelles l’eau se retire sur plus d’un kilomètre laissant derrière elle pierres pointues, éclats de coraux et oursins (la terreur des touristes), peuvent rendre la baignade un rude moment, tout au début au moins. 

Pour transformer ces pépins en pépites, portez des jolies sandales pour marcher sur la plage ou louez un kayak : vous serez récompensés, quelques mètres plus loin, par une eau d’une transparence absolue. 

Vous aurez alors la sensation de vous sentir seul au monde, entouré d’un univers aquatique étonnement beau : essayez-vous à la natation méditative, plongez dans le bleu de la mer pour lever ensuite les yeux et plonger le regard dans le bleu du ciel et embrasser l’horizon tout entier. Tout est pour vous et uniquement pour vous.

Plus étonnante encore, la vue sur les nuances bleutées du parc marin national d’AngThong et de ses cinq petites îles voisines, qui ont donné à Taling Ngam le surnom de « plage des cinq îles ».

A noter que les restaurants et autres stands de nourriture sont rares : pensez à emporter avec vous de quoi pique-niquer sur la plage.

Immergés dans la verdure ou plus proches de la plage, les hébergements à Taling Ngam se composent pour la plupart de bungalows et d’auberges relativement bon marché, même si les hôtels plus luxueux ne manquent pas.

Endroit parfait pour les voyageurs décontractés et soucieux de leur budget.

Hébergements recommandés à Taling Ngam

9. Lipa Noi, où loger à Koh Samui dans un environnement à mesure de bambin

Lipa Noi

Loin de l’effervescence de la zone touristique, la plage de Lipa Noi, sur la côte ouest de l’île, est un peu hors des sentiers battus, nichée dans une partie plus reculée de Koh Samui.

Au menu du jour : nature, détente, repos physique et mental

Ses eaux peu profondes jusqu’à 100 mètres, ses trois kilomètres de sable fin et blanc, l’absence de rochers ou de coraux, font de Lipa Noi le terrain de jeux parfait pour les enfants, tout en permettant à leurs géniteurs de profiter de quelques bons moments de calme.

Ce contact privilégié avec une nature préservée a néanmoins un prix : si l’accès à la plage est quelque peu difficile à trouver (Google Map devrait pouvoir vous aider), la récompense est à la hauteur de l’effort déployé, avec intimité et inoubliables couchers de soleil au rendez-vous.

Ce paysage idyllique est ponctué par quelques maisons abandonnées et quelques barques de pêcheurs, rien de plus, rien de moins. Et pas (encore) de stands de nourriture.

Les lieux sont adaptés pour ceux qui souhaitent décompresser plutôt que faire la fête, avec des offres d’hébergement aussi différentes que variées. Avis aux gastronomes : c’est ici que se trouvent les meilleurs restaurants de poissons de Koh Samui.

Hébergements recommandés à Lipa Noi

A lire également: Où loger à Bangkok, où loger à Phangan, où loger à Koh Tao, où loger à Chiang Mai

Laisser un commentaire