Où dormir à Moscou : Dans quel quartier loger à Moscou

Où dormir à Moscou
Baturina Yuliya/Shutterstock

Moscou dégage une atmosphère particulière, navigant entre histoire, nostalgie et modernisme. La seule question qui reste en suspend lorsque l’on prépare un séjour dans la capitale russe est : « Où dormir à Moscou ?« .

La capitale de la Russie est une ville vraiment fascinante qui attire les voyageurs du monde entier. Bien entendu, la capitale est une étape quelque peu obligée si l’on souhaite découvrir ce pays passionnant qu’est la Russie mais cela n’explique pas entièrement l’affluence permanente de touristes dans la ville.

Les meilleurs quartiers où dormir à Moscou

1. Kitay-górod – Place Rouge, pour un séjour au coeur même de Moscou

Les meilleurs quartiers où dormir à Moscou
vvoe/Shutterstock

Se loger à Moscou n’était pas une mince affaire il y a de cela quelques années mais fort heureusement, pour le plus grand bonheur des touristes, les hébergements dans la capitale russe ont beaucoup évolué. À commencer par les nombreux hôtels situés près de la place rouge.

Pris d’assaut tout au long de l’année, ces établissements ont peu à peu pris en compte les attentes des voyageurs du monde entier et ont entrepris, pour nombre d’entre eux, des travaux de rénovation.De nouveaux équipements sont venus compléter le mobilier des chambres et la carte des services s’est également perfectionnée.

Bien entendu, lorsque l’on réserve une chambre d’hôtel dans les environs immédiats de la Place Rouge, c’est avant tout pour découvrir la ville en étant au plus près de tous les principaux monuments de Moscou.

Il va sans dire que dans de telles conditions, le temps passé à l’hôtel est assez réduit mais l’évolution est suffisamment importante et de qualité pour être soulignée. Dormir à Moscou, près de la Place Rouge est désormais une expérience des plus plaisantes et luxueuses.

Par contre, toutes ces améliorations ont eu, inévitablement, une répercussion sur les tarifs pratiqués au centre de Moscou. Les hébergements, onéreux à l’origine, le sont toujours. Séjourner à proximité de la Place Rouge, dans un établissement moderne et rénové, cela a un coût non négligeable.

Cette option est donc idéale pour les voyageurs ayant un budget conséquent et souhaitant rester en permanence connectés à l’animation du centre ville. Outre les principaux sites touristiques, ces hôtels sont également bordés de restaurants, de boutiques, de bars et d’établissements culturels.

Se loger à Moscou, près du centre est une expérience appréciable à bien des égards, animées, enrichissante culturellement parlant et inoubliable.

Trouver un hôtel à Kitay-górod – Place Rouge

2. Tverskaya, la rue la plus célèbre de la capitale vous souhaite la bienvenue

Tverskaya, la rue la plus célèbre de la capitale de Moscou
Popova Valeriya/Shutterstock

Située à seulement 10 minutes en métro de la Place Rouge, la rue Tverskaya est à n’en point douter la rue la plus célèbre de Moscou. C’est à la fois un lieu très animé et un témoignage historique de grande valeur, de par la beauté des bâtiments qu’elle abrite.

Au coeur de l’un d’eux, s’est installé un hôtel prestigieux, souvent plébiscité pour les voyages d’affaires ou par les tourismes enclins à un séjour culturel de qualité. En effet, dans le secteur de la rue Tverskaya, se dressent divers sites incontournables, tels que le théâtre du Bolchoï.

Étant la rue la plus connue de Moscou, Tverskaya est aussi la plus chère. Les touristes sont donc confrontés à un niveau de vie très élevé dans ce secteur de la ville. Pour autant, ils sont nombreux à fréquenter les boutiques présentes sur Tverskaya, ainsi que les restaurants réputés bien au-delà des frontières russes.

En arpentant les trottoirs de Tverskaya, les promeneurs découvrent tour à tour, la Douma, l’Hôtel national, la mairie qui était autrefois la maison du gouverneur, la célèbre maison Sytine jadis maison d’édition et désormais haut lieu de la presse moscovite et, en bout de rue, le Kremlin.

Les tarifs affichés sont ainsi amplement justifiés puisque se loger à Moscou dans la rue Tverskaya, c’est s’inscrire dans une démarche d’immersion totale dans la vie moscovite.

Culturellement enrichissant, un tel séjour ne peut qu’offrir au voyageur une expérience russe inoubliable. Ce secteur est parfait pour tous les grands amoureux de la Russie, les professionnels et les amateurs de culture.

Trouver un hôtel à Tverskaya

3. Arbat: Sa beauté architecturale n’a pas fini d’envoûter les voyageurs

Où loger à Moscou: Arbat
eFesenko/Shutterstock

Pour de nombreuses communes, la choix d’un hôtel repose sur des critères somme toute assez basiques mais trouver un hébergement à Moscou relève parfois d’une démarche bien plus personnelle, émotionnelle, culturelle… Arbat, par exemple, est un quartier magnifique qui recèle des trésors architecturaux magnifiques !

Outre cet attrait visuel indéniable et décelable au premier regard, l’Arbat est également riche en anecdotes historiques. Ces ruelles piétonnes ont, en leur temps, été arpentées par Léon Tolstoï qui y puisa sans nul doute quelque inspiration pour ces ouvrages mais cette zone fut également usitée par Pouchkine ou encore Bounine.

Arpentant ces ruelles est une expérience culturelle incroyable puisque l’on s’inscrit dans les pas de personnages emblématiques de l’histoire de la Russie. La gastronomie est également mise à l’honneur dans ce secteur de la ville.

Les restaurant exercent leur activité avec le plus grand sérieux et, il faut bien l’avouer, un talent indéniable. À leurs tables, les touristes redécouvrent la richesse de la cuisine russe et savourent toutes les saveurs propres aux plats locaux.

L’Arbat n’est certes pas aussi proche de la Place Rouge que d’autres quartiers de Moscou mais quiconque recherche, pour un budget abordable, un site riche en histoire, en bâtiments remarquables et en restaurants réputés se doit de séjourner dans l’Arbat !

Trouver un hôtel à Arbat

4. Basmanny, bienvenue dans le Trouver un hôtel à le plus branché de Moscou

Loger à Moscou: Basmanny
KrimKate/Shutterstock

Dans le quartier Basmanny, l’ambiance est beaucoup plus décontractée que dans le plein centre de Moscou. Il représente une destination parfaite pour les voyageurs de 20 à 35 ans qui recherchent une ambiance conviviale avant tout.

Moins onéreux que les établissements situés autour de la Place Rouge, un hébergement à Moscou dans le quartier Basmanny n’en est pas moins agréable. Moins luxueux, certes, mais disposant de tout le modernisme nécessaire au bon déroulement d’un séjour dans la capitale russe.

Le principal attrait de ce quartier réside dans ses établissements de divertissements. Une multitude de bars et de restaurants animent la vie du quartier tout au long de l’année. Entre des décors tendance, une musique et une convivialité permanentes et des centres d’art très fréquentés, un séjour dans le quartier Basmanny ne connait pas l’ennui !

Moins adapté pour les familles et les voyageurs seniors, Basmanny accueille chaleureusement une population jeune en quête de festivités et découvertes artistiques avant-gardistes.

Toutefois, entre deux soirées ou vernissages, les touristes peuvent, aux côtés des moscovites, aller profiter d’un peu de verdure et se détendre au coeur du parc Chistye Prudy ou sur les rives de l’étang. En hiver, cet espace naturel apprécié de tous se transforme en patinoire qui ravit petits et grands !

Trouver un hôtel à Basmanny

5. Yakaminka

Où dormir à Moscou: Yakaminka
Popova Valeriya/Shutterstock

Pour information, on retrouve cette même ambiance et cette proximité avec de charmants espaces naturels dans le district Yakaminka.

Ce quartier est également tourné vers le modernisme et résolument, éperdument et totalement épris d’art. Les galeries y sont nombreuses et diversifiées. Les soirées animent la vie des habitants et des touristes dans un rythme effréné.

La population plutôt jeune contribue allègrement au dynamisme de Yakaminka et partage volontiers cette force et cette envie de partage, de découverte et d’émerveillement avec les voyageurs de passage.

Trouver un hôtel à Yakaminka

6. Marina Roshcha et sa vie nocturne

Les meilleurs quartiers où dormir à Moscou
Sergey Gordienko/Shutterstock

Enfin, pour pousser un peu plus loin l’exploration des environs, il peut être judicieux de s’éloigner encore du centre pour rejoindre la Synagogue Marina Roshcha. Un taxi est fortement recommandé, la distance à couvrir est un peu contraignante puisque l’on se rapproche de l’aéroport.

Il n’y a pas beaucoup de monuments ici, bien que vous puissiez trouver quelques synagogues très appréciées par la communauté juive. Cependant, le charme de ce quartier réside dans sa vie nocturne animée.

Trouver un hôtel à Marina Roshcha

7. Presnensky : Découvrez un lieu mystique à Moscou, dans ce quartier  : les Étangs du Patriarche

Où loger à Moscou: Le quartier Presnensky
LIUDMILA ERMOLENKO/Shutterstock

Au Nord-Ouest du centre de la capitale russe, réside un quartier plein de mystères, Presnensky. Bien plus calme que les principales zones touristiques autour de la Place Rouge, les Étangs du Patriarche attirent un profil de voyageurs bien différent.

Les familles apprécient le calme qui y règne, sans pour autant être trop éloignés du plein coeur de Moscou. Un hébergement à Moscou dans ce quartier assure donc un séjour paisible à quiconque se laisse charmer. De charme, le grand parc verdoyant local n’en manque pas.

Les promeneurs y savourent une sérénité que nul autre que la nature ne peut octroyer. Les habitants aiment marcher dans ces allées, se laissant bercer par le bruit du vent dans les branches ou bien rêvant sous la beauté des lieux sous la neige mais le passant renseigné voit ces lieux d’un oeil neuf.

En effet, les Étangs du Patriarche ont été rendus célèbres par l’écrivain Mikhaïl Boulgakov. Dans ce décor magnifique, deux de ses personnages majeurs se rencontrent. Il est alors question de magie noire et de débats théologiques sur l’existence de Dieu et du Diable.

L’histoire dramatique qui en découle laisse planer sur ces lieux une aura mystérieuse et quiconque a lu l’ouvrage Maître et Marguerite ne peut qu’avoir une petite pensée pour le poète russe en empruntant le métro qui passe non loin de là puisque l’un des deux héros fut renversé par un tramway, au même endroit.

D’un point de vue culturel et littéraire, le quartier de Presnensky est donc riche en aventures mais reste tout aussi attrayant pour un simple amoureux de la nature.

Il s’agit également d’une option plus économique que le centre-ville. Un compromis très apprécié par les seniors et les familles dont le budget est souvent plus serré qu’un voyageur lambda.

Trouver un hôtel à Presnensky

8. Khamovniki, le rendez-vous des passionnés d’histoire

Où dormir á Moscou: Khamovniki
Cezary Wojtkowski/Shutterstock

Si l’on excepte la cuisine copieuse et savoureuse des nombreux restaurants de Khamovniki, c’est effectivement pour la richesse de ses sites historiques que les touristes choisissent un hébergement à Moscou dans ce quartier unique.

Dormir à Moscou peut être compliqué dans certaines zones où l’animation des rues est permanente. À Khamovniki, l’ambiance est quelque peu différente.

Cet ancien quartier de tisserands regorge de bâtiments historiques parfaitement entretenus et sa proximité avec de grandes stations de métro permet aux vacanciers de rejoindre finalement rapidement le centre-ville.

Loger à Moscou dans un quartier un peu éloigné du centre a ses avantages, même si l’on s’exclue un peu de toutes les animations facilement accessibles lorsque l’on séjourne en centre-ville. Chaque site, musée, concert ou restaurant du centre ne peut être rallié qu’en taxi, voiture ou métro.

En dehors de cet inconvénient, les atouts d’un quartier excentré ne manquent pas. Tout d’abord, les prix sont largement plus abordables et libèrent ainsi un budget plus conséquent pour se divertir une fois sur place.

Les sites touristiques, bien qu’importants, sont également moins fréquentés, ce qui laisse tout le loisir au visiteur de s’imprégner d’une histoire puissante, passionnante et souvent complexe.

Les bâtiments datant de la révolution industrielle, alternent avec de charmantes églises et quelques restaurants populaires.Voici ce qui fait tout le charme de ce quartier au Sud-Est de la Place Rouge.

Pour parfaire un tableau déjà enchanteur à lui seul, le promeneur partant flâner dans le quartier, verra son trajet ponctué par l’apparition régulière de magnifiques statues de bronze et c’est ainsi qu’il fera la rencontre quasi-fortuite avec Aleksandr II et quelques personnages de films, disposés autour d’un banc public.

Au coeur de Khamovniki, il est donc recommandé de rester attentif aux moindres détails.

Trouver un hôtel à Khamovniki

Catégories Russie

Laisser un commentaire