Où dormir à Madrid : Dans quel quartier loger à Madrid

Où dormir à Madrid : Austrias
May_Lana/Shutterstock

Voici les meilleurs quartiers où dormir à Madrid pour passer un merveilleux séjour ! Chaque partie de la ville possède pour autant ses propres spécificités. De Malasaña à La Latina, en passant par Gran Via ou Chueca, découvrez les meilleurs quartiers où loger à Madrid en fonction de vos envies et de vos attentes.

Madrid fait probablement partie des villes européennes les plus riches en matière de culture et d’activités. Où que vous vous trouviez dans la capitale espagnole, il y aura forcément un monument à visiter, un parc à explorer ou des tapas à déguster. Madrid est LA ville vivante par excellence. C’est d’ailleurs ce qui fait son charme et attire chaque année des millions de touristes.

Les meilleurs quartiers où dormir à Madrid

1. Sol

Où dormir à Madrid : Sol
Juan Francisco Gallego Amador/Shutterstock

Le barrio de Sol est un quartier plutôt touristique, dans la mesure où il abrite principalement la Puerta del Sol, l’une des places les plus connues d’Espagne. Au XVe siècle, ce lieu symbolisait la séparation entre la partie occidentale et la partie orientale de la ville. C’est désormais un endroit incontournable de la capitale ibérique, d’où part notamment le kilomètre zéro, qui permet de calculer les distances routières dans tous le pays.

Entre culture et modernité, vous découvrirez sur la Puerta del Sol des monuments tels que la statue de l’ours et de l’arbousier ou celle de Charles III d’Espagne, mais également l’Apple Store. Toute la journée, des animations y sont organisées avec parfois des spectacles de rue. C’est également ici que se retrouvent chaque 31 décembre des milliers d’Espagnols pour célébrer les 12 coups de minuit et le passage à l’année suivante.

Sol est un quartier vital de Madrid, dans la mesure où il peut desservir toute la capitale. C’est donc une situation idéale pour loger à Madrid, puisque vous pourrez accéder aux autres quartiers relativement facilement.

Trouver un hôtel à Sol

2. Los Austrias

Où dormir à Madrid : Austrias
Fotoeventis/Shutterstock

C’est dans ce secteur que vous pourrez découvrir certains des plus beaux points d’intérêt de la ville. En effet, le Palais Royal et les superbes Jardins de Sabatini attenants sont justement situés dans ce quartier des Austrias. Désormais principalement utilisé pour des fonctions protocolaires, le Palacio Real n’est reste pas moins un édifice imposant et magnifique, dont une partie est visitable. Les jardins sont eux aussi accessibles au grand public, et vous permettront de profiter d’un instant de repos paisible durant votre séjour.

La Plaza Mayor est également située dans ce barrio. Il s’agit d’une place parfaitement rectangulaire et réservée aux piétons. De nombreux bars et restaurants y ont élu domicile et proposent un service à toute heure de la journée dans cet endroit typiquement espagnol.

À la nuit tombée, l’activité se concentre autour du Teatro Real qui accueille chaque semaine des concerts de musique et d’opéra.

Côté gastronomie, ce quartier historique n’est pas en reste avec le Marché de San Miguel et ses célèbres stands et établissements proposant de se restaurer avec de délicieux tapas. C’est le paradis de tous les gourmands.

Los Austrias propose un large choix pour trouver un hébergement à Madrid, avec des auberges de jeunesse, des pensions ou des hôtels abordables. Les tarifs sont donc accessibles et la situation géographique du quartier en fait un point de chute idéal.

Trouver un hôtel à Los Austrias

3. La Latina

Hébergement à Madrid : La Latina
Catarina Belova/Shutterstock

Le quartier de la Latina est probablement l’un des endroits les plus représentatifs de ce que Madrid a à offrir. Il s’agit d’un barrio populaire où la gastronomie espagnole est érigée au rang d’art de vivre. De nombreux bars et autres tavernes peuplent les ruelles médiévales de la Latina, pour le plus grand bonheur des gourmands.

Dans une ambiance toujours animée, vous y dégusterez de succulentes croquettes, des tapas traditionnels ou des célèbres plats madrilènes tels que les calamars frits, les patatas bravas ou les anchois au vinaigre, toujours accompagnés d’une bière locale, d’une sangria rafraîchissante ou d’un verre de vin d’appellation d’origine. Le restaurant La Musa Latina vous proposera par exemple de redécouvrir les tapas sous une forme revisitée. Un véritable délice !

C’est aussi dans ce quartier à l’atmosphère romantique que vous trouverez chaque dimanche matin, en plein air, l’immanquable marché aux puces El Rastro. Du haut de ses 400 ans d’histoire, cet événement hebdomadaire est particulièrement apprécié des locaux, qui prennent plaisir à dénicher parfois des objets du quotidien, parfois des choses plus insolites et originales.

Les amoureux de culture espagnole adoreront la Latina pour dormir à Madrid. C’est en effet un quartier extrêmement dynamique, ancré dans les modes de vie des Madrilènes. Les hébergements y sont très demandés, et les tarifs se situent dans la moyenne haute de la ville avec environ 100 euros par nuit. Prévoyez toutefois des bouchons d’oreille si vous êtes sensible au bruit.

Trouver un hôtel à La Latina

4. Huertas, le quartier des Lettres

Où séjourner à Madrid : Huertas
Vivvi Smak/Shutterstock

Comme son nom l’indique, le quartier des Lettres est un charmant barrio qui doit son nom aux nombreux écrivains célèbres qui y résidaient autrefois. Situé à quelques centaines de mètres seulement de la Puerta del Sol, il a ainsi vu des artistes tels que Cervantes, Calderon ou Lope de Vega arpenter ses ruelles pavées durant l’une des périodes les plus marquantes pour l’histoire culturelle de Madrid.

De nombreuses rues portent désormais les noms de ces écrivains, de même que des fragments de leurs oeuvres ont été gravés sur les pavés en leur mémoire. Vous pourrez les admirer du côté de la rue Huertas, une véritable ode à la littérature espagnole.

Il s’agit d’un quartier plutôt touristique dont l’activité tourne principalement autour de la Plaza Santa Ana. C’est le véritable poumon du quartier des Lettres. Vous y trouverez notamment le Teatro Español, ainsi que de nombreux bars et restaurants réputés comme Los Gatos ou le Tándem pour vous restaurer ou simplement vous détendre.

Les tarifs pour y loger à Madrid peuvent toutefois être élevés, du fait de son attractivité auprès des touristes. Mais son ambiance bohème en fait un lieu de passage obligatoire lors d’un séjour dans la capitale espagnole.

Trouver un hôtel à Huertas

5. Museo del Prado/Cortes

Hébergement à Madrid : Museo del Prado
pedrosala/Shutterstock

Ce quartier est probablement l’un des plus confidentiels de la ville. Mais s’il n’attire pas des hordes de touristes, il n’en reste pas moins un important centre d’intérêt avec plusieurs lieux à découvrir.

En effet, il abrite notamment la Plaza de Las Cortes, un lieu très riche historiquement, et le Parlement espagnol avec ses faux airs de temple grec, construit en 1850.

Mais c’est surtout le musée national du Prado, l’un des plus importants au monde, qui attire les visiteurs dans ce secteur. Des oeuvres d’artistes de renommée internationale y sont exposées, de Jérôme Bosch à José de Ribera, en passant par Francisco Goya ou Diego Vélasquez.

Pour loger à Madrid, ce barrio ravira donc les amateurs d’art à la recherche d’un endroit calme et reposant.

Trouver un hôtel à Museo del Prado / Cortes

6. Plaza de España et Gran Via

Où loger à Madrid : Gran Via
Matej Kastelic/Shutterstock

Le secteur entre Gran Via et la Plaza de España est le centre névralgique de Madrid. Locaux et touristes s’y mélangent, à toute heure de la journée. Gran Via est une immense artère commerciale créée en 1910. C’est un véritable paradis pour les accros du shopping.

Vous y trouverez des centaines de magasins des plus grandes marques de mode (Primark, Zara, Nike, H&M, etc.), des chaînes de restauration (Five Guys, 100 Montaditos, Staburcks, Mc Donald’s, etc.), mais aussi des cinémas ou des théâtres. C’est d’ailleurs sur Gran Via que se joue tous les soirs le fabuleux spectacle du Roi Lion.

En descendant Gran Via en direction de la Plaza de España, vous admirerez également des immeubles à l’architecture unique et impressionnante, tels que le Metrópolis, l’Edificio Telefónica ou le Carrión.

En arrivant sur la place d’Espagne, vous découvrirez un petit espace vert relativement accueillant, et son imposante statue de Miguel de Cervantes. La place est surplombée par deux grands buildings, la Tour de Madrid et l’édifice d’Espagne.

Pour boire un verre et se détendre, le rooftop situé sur le toit du centre culturel du Círculo de Bellas Artes est un passage incontournable. Il offre une splendide vue panoramique sur toute la ville.

Trouver un hébergement à Madrid dans ce secteur est chose aisée, tant l’offre ne manque pas. Les tarifs sont plutôt abordables, dans la moyenne habituelle. Faire le choix de dormir à Madrid à proximité de Gran Via, c’est s’assurer de pouvoir se déplacer dans toute la ville extrêmement facilement, à pied, en taxi ou en métro.

En revanche, il s’agit d’un quartier très fréquenté, et où l’agitation est quasi permanente. Veillez donc à sélectionner un logement insonorisé pour profiter de nuits paisibles.

Trouver un hôtel à Plaza España / Gran Via

Vous partez en Espagne? A lire également: Où dormir à Seville, où dormir à Grenade, où dormir à Majorque, où dormir à Barcelone

7. Chueca

Où dormir à Madrid : Chueca
dmitro2009/Shutterstock

N’y allons pas par quatre chemin : Chueca est sans conteste LE quartier de la fête dans la capitale espagnole. Si vous n’êtes pas un adepte des soirées festives, il est conseillé de passer votre chemin et de choisir un autre secteur pour dormir à Madrid. Il s’agit en effet d’une zone bruyante composée de nombreux bars et boîtes de nuit, qui attire les foules dès que le soleil se couche.

Autrefois peu fréquentable, Chueca est désormais devenu le lieu de rendez-vous incontournable des amoureux de la nuit et de la communauté gay locale. C’est un quartier très branché, à l’image de ce que peut être Brooklyn à New York.

Il est d’ailleurs extrêmement agréable de s’y balader en journée pour profiter des boutiques, cafés et autres bonnes tables qui animent les ruelles de Chueca. De nombreux jeunes chefs locaux ont ainsi pris possession du quartier, attirés par son caractère atypique.

En termes de budget, choisir un hébergement à Madrid dans ce quartier de Chueca peut s’avérer avantageux. Les prix sont encore attractifs, du fait de la notoriété naissante de la zone et de son image encore écornée. Vous trouverez facilement votre bonheur entre les appartements de particulier à particulier, les pensions et les hôtels gay friendly ou avant-gardistes.

Trouver un hôtel à Chueca

8. Malasaña

Où loger à Madrid : Malasaña
JJFarq/Shutterstock

Malasaña est le quartier alternatif de Madrid par excellence. Aussi animé de jour que de nuit, il charme ses visiteurs grâce à son ambiance à la fois bohème et moderne. Située à l’ouest de Chueca, c’est une zone multiculturelle et populaire qui conviendra aussi bien aux familles qu’aux jeunes.

La journée, locaux et touristes se mêlent pour visiter les nombreuses friperies, admirer les fresques colorées peintes sur les murs, ou s’asseoir en terrasse pour siroter une boisson fraîche ou un café. Malasaña abrite également un certain nombre de galeries d’art, témoins d’expositions d’artistes locaux et internationaux.

À la nuit tombée, les noctambules se rejoignent dans les rues attenantes à la place du Dos de Mayo pour profiter des bars et boîtes de nuit qui font la renommée du quartier. Malasaña est donc un merveilleux compromis pour ceux qui souhaitent profiter d’un quartier vivant la journée et festif la nuit.

Sachez toutefois qu’il peut être bruyant d’y loger à Madrid, compte tenu de son activité permanente. Du côté des tarifs, ils sont très abordables et devraient vous permettre de ne pas trop entamer votre budget vacances.

Trouver un hôtel à Malasaña

9. Lavapiés

Où loger à Madrid
JJFarq/Shutterstock

Les amateurs d’art ne pourront pas rester insensibles aux atouts du quartier de Lavapiés. Ils y trouveront en effet de nombreuses galeries d’art contemporain, disséminées tout autour du célèbre Musée Reina Sofía.

Situé à quelques encablures de la Latina, Lavapiés est également un quartier populaire de la capitale ibérique. Loin des circuits touristiques traditionnels, il a fait de son multiculturalisme une force, alors même qu’il trainait une image de zone infréquentable il y a encore quelques années.

En ce qui concerne la gastronomie, elle est à l’image du quartier, à savoir cosmopolite. Les cuisines indiennes, chinoises, africaines ou libanaises se mélangent parfaitement aux restaurants mexicains ou pakistanais. L’offre y est extrêmement riche, de quoi ravir toutes les papilles.

Le quartier est animé à n’importe quelle heure de la journée, principalement autour de la place Lavapiés. Ce quartier est en revanche un peu excentré de l’hyper centre-ville et de ses attractions touristiques pour y dormir à Madrid. Conséquence directe de cet éloignement relatif, les tarifs des logements font partie des plus bas de la ville.

Trouver un hôtel à Lavapiés

10. Salamanca

Où loger à Madrid : Salamanca
Adwo/Shutterstock

Pendant longtemps, le quartier de Salamanca n’a été qu’une zone résidentielle fréquentée par les élites politiques et économiques espagnoles. Désormais, boutiques de luxe et musées sont venus diversifier le paysage. Salamanca est donc une zone placée sous le signe de l’élégance et de la bourgeoisie.

Les amateurs de shopping au compte en banque bien garni pourront ainsi profiter des nombreux magasins des marques de mode les plus prestigieuses au monde, de la haute couture aux chaussures en passant par l’horlogerie ou les bijoux.

La rue Ortega y Gasset, aussi surnommée la Mille d’Or, voit se côtoyer ces boutiques ultrachic et les restaurants gastronomiques les plus réputés de la ville, dont 6 sont étoilés au guide Michelin.

Deux grands musées sont aussi situés dans le barrio de Salamanca : le musée Lázaro Galdiano ou le musée Archéologique National. Ce dernier expose notamment des objets fascinants issus de l’Égypte ou de la Rome antiques.

C’est aussi ici que se trouve le WiZink Center, une salle polyvalente qui accueille les matchs de basket nationaux et internationaux du prestigieux Real Madrid, et les concerts des plus grands artistes actuels.

Les larges rues de Salamanca, surplombées de façades à la qualité architecturale remarquable, vous offriront calme et tranquillité. Si vous souhaitez loger à Madrid dans un hébergement bourgeois et haut de gamme, c’est sans nul doute le quartier qu’il vous faut. Bien évidemment, c’est aussi ici que sont pratiqués les tarifs les plus élevés en matière de logement.

Trouver un hôtel à Salamanca

11. Retiro

Où loger à Madrid : Retiro
The World in HDR/Shutterstock

Le quartier du Retiro est situé à l’est de la ville. Il est notamment connu pour accueillir le célèbre parc qui porte le même nom. Avec ses 118 hectares, le parc du Retiro est très apprécié par les habitants de Madrid, qui s’y pressent au moindre rayon de soleil pour se promener, pique-niquer ou faire du sport.

Ce parc recense de nombreux points d’intérêt tels que l’imposant monument à Alphonse XII, ancien roi d’Espagne, accolé au lac artificiel sur lequel il est possible de faire de la barque, le sublime Palais de Cristal et ses surprenants jeux de lumière, le Palais de Velázquez avec ses multiples expositions ou la fontaine de l’Ange déchu.

Le reste de l’activité du quartier se concentre en grande partie autour de la rue Narváez et de ses boutiques de mode. C’est donc un quartier très calme pour dormir à Madrid. Les voyageurs qui souhaitent loger à Madrid dans un endroit paisible apprécieront la tranquillité du secteur.

Il est en revanche quelque peu excentré des activités principales situées dans le centre-ville. Les prix se situent dans la moyenne, mais augmentent pour les logements à proximité immédiate du parc.

Trouver un hôtel à Retiro

Catégories Espagne

Laisser un commentaire