Où dormir à Ljubljana? Les 7 meilleures quartiers

Où dormir à Ljubljana

Ljubljana est la capitale de la Slovénie : romantique et riche en histoire, animée et pleine d’attractions, elle surprend et captive les visiteurs. Pour savoir quoi visiter et surtout où dormir à Ljubljana, faites dès à présent le point à nos côtés !

Carrefour entre les pays slaves et occidentaux, ce mélange d’Europe centrale et du nord a composé une harmonieuse alternance de styles, du viennois au baroque nordique, en passant par le rustique, l’ensemble d’une incomparable beauté.

Avec ses paysages magnifiques, son architecture extraordinaire, son patrimoine culturel éclatant, son ambiance joyeuse et décontractée, il est très facile de tomber amoureux de Ljubljana. 

Et il n’est pas difficile non plus de découvrir ses trésors, tous à portée de main, lors d’une balade dans ses rues.

Depuis sa colline, l’imposante et sévère figure du château domine la ville, son centre historique, qui abrite les monuments majeurs et les sites les plus intéressants, ses beaux musées et galeries, qui célèbrent le grand art et son marché, qui concentre les traditions des gens de Ljubljana.

Chaque quartier conserve son empreinte bien particulière, tour à tour médiévale, baroque ou liberty, mais toujours marquée par les incroyables œuvres du génie de Jože Plečnik.

Cet architecte et urbaniste a redessiné la ville, des années 1920 au début de la Seconde Guerre mondiale, pour lui donner un nouveau souffle et un nouvel élan.

Ljubljana est aussi la ville des ponts, trait caractéristique de la capitale slovène, qui n’attendent qu’à être arpentés : nombreux ceux qui la traversent, avec des vues belles à photographier, belles à instagrammer ou tout simplement belles à admirer. A se damner.

De jolis cafés et restaurants, gracieux et soignés, se pressent au bord de la rivière Ljubljanica où, surtout la nuit, l’atmosphère regorge de magi.

Un zeste d’histoire, un brin de tradition et un soupçon de nature, le tout agrémenté par des gens accueillants et une cuisine gourmande. Rien de plus, rien de moins.

Mais que serait Ljubljana sans sa légende ?  Elle raconte que Jason et les Argonautes, après le vol de la Toison d’or, en traversant la rivière Ljubljanca, tombèrent sur un énorme dragon que Jason n’hésita pas à affronter et à le vaincre.

Depuis ces temps lointains, la figure du Dragon est ainsi passé du statut de personnage menaçant à celui de protecteur, tant et si bien à figurer sur les armoiries et à être présent partout dans la ville.

Ljubljana dispose d’une excellente offre d’hôtels, d’auberges et d’appartements : trouver son nid où dormir à Ljubljana pendant quelques jours n’est pas « mission impossible ». 

Et si votre budget ne vous permet pas de poser les valises en plein cœur de la ville, les agritourismes et les B&B en plein nature, non loin de là, saurons vous accueillir comme il le faut.

Où dormir à Ljubljana? Les 7 meilleures quartiers

1. Le Centre Ville, le meilleur quartier où loger à Ljubljana 

Centre Ville

Le cœur de Ljubljana bat ici, dans le centre-ville, au rythme de ses musées, de ses galeries d’art, de ses magasins et de ses boutiques.

Gornji trg est l’une des trois plus belles rues du centre de Ljubljana, malheureusement ignorée ou boudée, tout simplement. Pourquoi ? A première vue, elle semble ne pas avoir de sortie : étroite, les activités se comptent sur les doigt d’une main (ou presque). 

Soyez curieux et empruntez-là, car cela en vaut vraiment la peine : elle cache un impressionnant raccourci (ulica na grad), qui amène au…château ! L’une des plus belles rues de la ville, piétonne, aux belles façades et à la belle petite église.

Envie d’histoire ? Trésors préhistoriques, artefacts romains, momies égyptiennes et collections numismatiques vous attendent au Narodni Muzej Slovenije, le Musée national de Slovénie, fondé en 1891, le plus ancien et le plus grand du pays.

Envie d’art ? A la Galerie nationale et à la Galerie Jakopič vous pouvez admirer la plus grande collection de beaux-arts d’artistes et photographes slovènes et internationaux. Que le meilleur !

Envie de vous plonger dans la vie quotidienne slovène ? Faites un saut au Marché central de Ljubljana (Centralna Tržnica), réalisé entre 1940 et 1944, cœur battant de la ville.

Déambulez entre les étals en plein air de Vodnikov trg ou ceux couverts de Pogačarjev trg, l’élégante arcade de style Renaissance qui suit gracieusement la courbe du fleuve Ljubljanica. 

Respirez l’authenticité qui flotte dans les airs, imprégnez-vous de la vivacité qui l’anime et faites le plein de souvenirs et de toutes sortes de délices : un bain dans la tradition, l’artisanat, les fleurs et la gastronomie.

Envie de vous échapper de la frénésie et du bruit ? Au pied de la colline de Roznik, à quelques minutes à peine du centre, se trouve le parc Tivoli, le plus grand de la ville. 

Promenez-vous dans cet espace vert de 510 hectares créé en 1813, parcourez ses allées arborées, flânez dans ses jardins agrémentés de nombreuses statues et fontaines : un véritable moment de paix, extérieure et intérieure.

A ne pas manquer : 

  • la place Prešeren, la plus célèbre et la plus populaire de la ville, qui doit son nom à France Prešeren, l’un des plus grands poètes romantiques slovènes et qui regorge de bars, boutiques et restaurants ; 
  • l’ancienne pharmacie centrale (mais toujours en activité) ;
  • l’Église franciscaine du XVIIe siècle, avec sa sublime façade rose vif qui vous laissera bouche bée ; 
  • The House of illusions (La Maison des Illusions), pour ne plus croire à ses yeux ;
  • la place du Congrès et le parc Zvezda.
  • le célèbre Triple Pont (Tromostovje), conçu par Plečnik et symbole de la ville, animé par des artistes de rue et des musiciens ; 
  • l’iconique Pont du Dragon (petit défi : il cache en tout 16 dragons, essayez de tous les trouver !), l’un des premiers ponts en béton armé construits en Europe et ses quatre dragons qui le gardent si bien depuis les années 1900 ; 
  • et le pont des Bouchers, plus simple dans sa construction, rehaussé par les innombrables cadenas colorés accrochés le long des balustrades.

Et au milieu coule une rivière : découvrez la ville, divisée en deux par la Ljubljana, en glissant ses eaux.

Et surtout, prenez de la hauteur et allez boire un verre au coucher du soleil au Ljubljana Neboticnik (The Skyscraper).

Après avoir gravi les marchés qui vous permettent d’atteindre la terrasse du 12ème étage, vous serez récompensé par la vue époustouflante des lumières de la ville à vos pieds, avec les derniers rayons du soleil qui jouent avec les couleurs chaudes des toits en terre cuite.

Le centre ville est l’un des meilleurs quartiers où loger à Ljubljana, si vous aimez faire la fête et êtes noctambule

Dans ce quartier l’atmosphère est animée et il est très prodigue en bars, en boutiques et en restaurants, surtout autour de la place Preseren.

Les hôtels sont d’excellente qualité et les offres contentent tous les budgets.

Hébergements recommandés dans le Centre

2. Vieille Ville, où dormir à Ljubljana dans le quartier historique

Vieille Ville

L’incroyable vielle ville de Ljubljana est sertie, telle une pierre précieuse, entre le château médiéval et les rives de la rivière Ljubljanica. 

Son atmosphère saisissante est palpable dans tout le quartier : dans le labyrinthe des rues pavées, sur les places jonchées de fontaines, dans les palais baroques et dans les églises.

Chaque pas est un émerveillement, car c’est ici que les plus beaux sites de la ville se rassemblent. Vous y trouverez:

  • l’Hôtel de Ville (Mestna Hiša), connu également sous le nom de Magistrat ou Rotovž, édifié à la fin du XVème siècle, avec sa belle façade qui n’est pas sans rappeler Venice ;
  • la fontaine des Trois Fleuves (inspirée de l’italienne Fontaine des Quatre Fleuves de Piazza Navona à Rome), qui rend hommage aux trois fleuves carnioliens (Krka, Ljubljanica et Sava) ; 
  • la Bibliothèque de Ljubljana, avec les fenêtres des trois derniers étages qui ressemblent à un livre ouvert et dont la façade, ornée de briques rouges et de blocs de pierre placés au hasard, exprime l’art éclectique et originale du grand maître de Ljubljana Jože Plečnik, 
  • et enfin la Place Municipale (Mestni trg), dont les anciens bâtiments médiévaux ont été remplacés par des beautés baroques.
  • la Maison Haman, qui abrite la Mestna galerija (Galerie civique), l’un des principaux centres d’art contemporain ;
  • le palais Lichtenberg, à la façade décorée par le sculpteur Osbalt Kittel ; 
  • les palais Rakovec et Obrez, de Matija Persky
  • et la maison Souvan, appelée aussi maison Hohn, l’un des plus hauts bâtiments de la ville, magnifique avec ses sculptures qui rappellent le commerce, l’art et l’agriculture.

Une note à part pour la Cathédrale Saint-Nicolas, dédiée au saint patron des pêcheurs et l’un des plus beaux exemples d’art baroque de toute la Slovénie.

Mais surtout (et avant tout), perdez-vous dans le dédale des remarquables ruelles du Stari trg (la zone piétonne de la vieille ville), qui s’entremêlent au pied de la colline de Roznik ou allez vous perdre dans les cours et courettes parfois si bien cachées.

Vous tomberez nez-à-nez avec des bâtiments de style baroque, des petites boutiques qui semblent s’être habillées pour une journée de fête, des restaurants d’où s’échappent des odeurs réconfortantes et des bars résolument accueillants. A consommer sans modération.

Le quartier est particulièrement intéressant pour dormir à Ljubljana pour sa proximité avec les principales attractions de la ville, que vous pouvez explorer tranquillement à pied. 

C’est aussi le quartier qui compte le plus grand nombre de bars, restaurants, pubs et boutiques : ici l’ambiance est toujours animée, le jour comme le soir.

La variété des hôtels, et des hébergements en général, est grande : certains vous transporteront dans la Ljubljana d’autrefois, d’autres dans celle de demain. 

Mais quel que soit votre choix, tous vous assurent des vacances de rêve. Pour le charme historique, la vieille ville est parfaite, tout comme l’est pour les primo-visiteurs ou pour les courts séjours.

Hébergements recommandés à Vieille Ville

3. Poljane, où loger à Ljubljana juste à côté de la vieille ville

Où loger à Ljubljana: Poljane

Situé juste à côté de la vieille ville, pas très étendu, il n’offre peut-être pas autant d’attractions qu’ailleurs.

Mais ici vous êtes à quelques pas à peine du château de Ljubljana et vous pouvez vous détendre dans le parc Ambrožev et avoir de magnifiques vues sur le fleuve : magique !

Vous voulez être proche de l’animation du centre ville mais en même temps vous ne voulez pas payer une fortune pour l’hébergement ? Poljane est fait pour vous, une vraie pépite.

Hébergements recommandés à Poljane

Autres articles à ne surtout pas manquer! Où dormir à Vienne, où dormir à Venise, où dormir à Budapest, où dormir a Dubrovnik

4. Metelkova, où dormir à Ljubljana dans une ruche de culture étrangement alternative

Où loger à Ljubljana

Ville dans la ville, Metelkova puise ses racines dans les années 1900, lorsqu’un groupe de volontaires a occupé les bâtiments de l’ancienne caserne austro-hongroise datant de la fin du XIXe siècle pour les sauver de la démolition.

Centre culturel autonome et autogéré, paradis de la contre-culture et de la liberté d’expression, il est comparable à une galerie d’art à ciel ouvert, où les artistes donnent libre cours à leur créativité : des œuvres originales, éclectiques et hétérogènes, qui ne laissent pas indifférent, peu importe votre sensibilité artistique.

Le quartier regorge d’activités : studios de créateurs, bars, clubs, salles de concert, compagnies de théâtre et expositions. 

Vous serez fasciné par le Street Art (on aime bien associer Metelkova à Christiania à Copenhague) et les couleurs qui animent le quartier, tout comme par la diversité des ses habitants.

Pendant la journée, le quartier n’est pas très animé et bien que quelques galeries d’art ou ateliers d’artistes puissent être visités, la plupart des activités sont pratiquement toutes fermées.

N’oubliez pas de passer quelques minutes au Metelkova Art Centre, autrefois le quartier général de l’armée de l’empire austro-hongrois et de l’arme nationale yougoslave ; au Slovenski Etnografski Muzej (le musée ethnographique) et au Musée de l’Art Contemporaine Metelkova (MG+MSUM).

C’est la nuit que Metelkova montre son vrai visage et dès que le soleil se couche, l’animation s’approprie du quartier avec l’ouverture des clubs et des restaurants et les concerts de tous les styles (jazz, rock, punk rock, eavy metal, techno, dubstep, drum & bass…), enveloppent les lieux et son microcosme de leurs notes.

C’est probablement l’endroit le plus étrange et le plus populaire que Ljubljana offre aux gens de la nuit.

Excellent quartier pour les esprits d’art et pour les jeunes fêtards. A éviter par les familles avec les enfants en bas âge ou pour les couche-tôt.

Mon conseil ? Y passer une nuit et de préférence dans cette auberge construite dans les espaces autrefois occupés par les prisons de Tito. Agréable autant qu’étonnant.

Hébergements recommandés à Metelkova

5. Krakovo, où loger à Ljubljana pour goûter à une expérience locale

Où dormir à Ljubljana: Krakovo

A quelques pas du centre-ville, Krakovo, autrefois quartier de pêcheurs, est un lieu plein de charme et de surprises, avec ses jardins, ses maisons typiques, sa place et ses ruelles étroites.

A l’architecture typique des villages, ce quartier est un îlot de tradition et de calme au cœur de la capitale, à taille humaine, mais toujours vivant et très moderne, fruit du mariage entre l’ancien et le nouveau.

Surnommé « le Montmartre de Ljubljana » en raison des nombreux artistes et poètes résidents, il est célèbre aussi pour ses ruines romaines découvertes lors de diverses fouilles archéologiques : de son passé il garde encore aujourd’hui son plan médiéval et une atmosphère d’authenticité rustique.

A voir le Pont de Hradecki, l’un des premiers ponts articulés au monde et le premier et le seul pont en fonte conservé en Slovénie et le Emona House Archeological Park, qui retrace l’héritage vieux de 2000 ans de cet important centre militaire datant de 35BC.

Souvent comparé à une ville, ce quartier est l’un des meilleurs endroits où séjourner à Ljubljana, une oasis de quiétude, loin des chemins touristiques.

On y apprécie tout particulièrement le calme du soir et le cadre bucolique, avec les potagers qui poussent entre une maison et l’autre.

Ne vous attendez pas à trouver de grands hôtels : vous pouvez séjourner dans de charmantes maisons d’hôtes ou des auberges insolites, le tout en harmonie avec l’atmosphère de petite ville du quartier. 

Étant retiré du centre-ville, il est également assez abordable.

Hébergements recommandés à Krakovo

6. Trnovo, où dormir à Ljubljana pour prendre un coup de jeune

Où loger à Ljubljana: Trnovo

L’un des plus branchés de Ljubljana, le quartier de Trnovo se trouve à quelques minutes à peine du centre. 

Regorgeant de boutiques de créateurs indépendants, bars et cafés trendy, et avec l’université toute proche, il est extrêmement populaire auprès de la jeunesse ljubljanaise.

Cette ambiance vivace et joyeuse est mitigée par les espaces verts qui jalonnent ces lieux, pour les rendre plus paisibles et moins chaotiques que le centre-ville : des mètres carrés où il fait bon de se promener, loin aussi de la foule des touristes.

Les incontournables de Trendy Trnovo ?

Les nombreuses œuvres du célèbre architecte Plečnik, qui feront le bonheur des amateurs d’architecture, tel le spectaculaire pont de Trnovo, situé près de l’ancienne maison de l’artiste (aujourd’hui transformée en musée).

Conçu en continuation de l’église de Trnovo (Janeza Krstnika), ses statues (rigoureusement de Plečnik), disposées de chaque côté, rappellent étrangement une nef, il enjambe le canal Gradaščica pour relier ce quartier à celui de Krakovo. :

Ne négligez pas l’église, qui mérite une visite, avec ses éblouissantes flèches jumelles qui dominent les environs.

Les amateurs de vieilles pierres seront comblés par les vestiges d’un ancien mur romain et d’une ancienne porte de la ville, au nord du quartier : vieilles de quelques milliers d’années, ces ruines témoignent du développement de Ljubljana en tant que ville et communauté, à travers les siècles.

Ne vous refusez pas une petite balade le long de la Trubarjeva, la rue piétonne la plus cool du quartier, authentique et animée, avec ses librairies, ses antiquaires, ses terrasses toutes mignonnes, ses excellents restaurants et ses cavistes. 

Sans oublier un regard pour les graffitis qui ornent ses murs à certains endroits. Du street art à l’état pur.

Trnovo, peu touristique et plus « ethnique » est juste assez loin du centre-ville pour que les prix de l’hébergement soient considérablement plus raisonnables. 

À quelques pas des principales attractions, c’est le meilleur choix pour dormir à Ljubljana tous ceux qui essaient de réduire les coûts, sans trop faire de compromis entre qualité et économies.

Hébergements recommandés à Trnovo

7. Koseze, où dormir à Ljubljana pas cher

Où dormir à Ljubljana: Koseze

A une dizaine de minutes du centre, se niche le beau quartier résidentiel de Koseze.

Avec ses paysages naturels, ses nombreuses aires de jeux pour les enfants, son environnement calme et reposant, il est le compromis parfait entre la fougue du centre-ville et la tranquillité d’une zone moins touristique.

Il n’y a pas de grandes attractions dans le quartier, mais vous tomberez sous le charme du lac, autour duquel il fait bon de se détendre et de se promener.

Vous apprécierez le chemin qui vous mènera jusqu’au sommet de la colline de Roznik, idéal pour les amateurs de trekking ; vous serez tentés par la piste cyclable reliant le quartier au centre historique de Ljubljana, pour explorer la ville à deux roues.

Profitez aussi de votre séjour ici pour aller saluer et nourrir les animaux du zoo de Ljubljana, tout proche : plus d’une centaine d’espèces animales différentes qui fascineront les petites têtes blondes et brunes. Une belle perspective d’une journée en famille.

Koseze est donc le quartier à garder en mémoire, si vous souhaitez ne pas être entouré que par des touristes mais surtout pour savourer et découvrir la vie quotidienne des habitants de la ville. 

Restaurants, bars et cafés rendront votre séjour le plus agréable possible et les hébergements proposent des prix plus abordables qu’au centre-ville. De quoi ne pas compromettre votre budget. Idéal si vous voyagez avec des enfants.

Hébergements recommandés à Koseze

Photos: Shutterstock

Laisser un commentaire