Où dormir à Tokyo : dans quel quartier loger à Tokyo

Où dormir à Tokyo
f11photo/Shutterstock

Lorsque l’on projette de séjourner quelques jours, voire quelques semaines dans la capitale nippone, une question s’impose très rapidement : où dormir à Tokyo ? Immense, la ville offre en effet bien des alternatives et ses quartiers, nombreux, sèment le doute dans l’esprit des voyageurs en quête du meilleur hébergement à Tokyo.

Mégalopole par excellence, Tokyo n’en est pas moins une ville très bien desservie par les transports en commun. En quelques mots : il est très facile d’y circuler et de rallier un point à un point et ce, quelle que soit sa position géographique. Néanmoins, choisir un quartier bien situé pour loger à Tokyo peut permettre d’optimiser ses déplacements et ainsi, de gagner du temps une fois sur place !

Les meilleurs quartiers où dormir à Tokyo

1. Ginza

Les meilleurs quartiers où loger à Tokyo: Ginza
yy_Apartment/Shutterstock

Central, le quartier de Ginza rime avec luxe et vie nocturne ! Bien connu de ceux et celles qui apprécient le haut de gamme, aussi bien en matière de boutiques que de restaurants ou d’hôtels, il regorge d’établissements de haut standing et est le terrain de jeu des noctambules les plus invétérés.

On ne peut le nier : surnommées les « Champs-Élysées japonais », les rues de Ginza ont tout pour faire rêver.

Les grandes marques nippones, comme les marques mondiales, et notamment les plus grandes marques françaises, y sont présentes et participent activement à la renommée d’un quartier qui se veut tendance, prestigieux et bien évidemment inaccessible pour bon nombre de voyageurs en séjour dans la capitale.

À noter que la visite du quartier est bien plus agréable le weekend puisque l’avenue principale est alors entièrement fermée à la circulation (horaires variables selon la saison).

Les touristes bénéficiant d’un solide budget et/ou ceux et celles qui recherchent avant tout le prestige pour leur hébergement à Tokyo apprécieront tout particulièrement les possibilités d’hébergement proposées dans le quartier de Ginza.

Très central et desservi par une grande gare, ce dernier est idéal pour profiter de toutes les beautés du Tokyo le plus moderne. Loger à Ginza revient en effet le plus souvent à loger dans de hauts buildings. Vue imprenable garantie !

HÉBERGEMENT À GINZA

2. Shinjuku

Où loger à Tokyo: Shinjuku
Ajay Suresh/Flickr

Situé dans la partie ouest de la ville, le quartier de Shinjuku est particulièrement dynamique. Le ton est donné dès l’arrivée dans la gare qui s’y trouve : immense, cette dernière permet de se rendre dans tous les coins et les recoins de Tokyo, ou presque ! Le quartier est donc à conseiller à ceux et celles qui souhaitent circuler facilement en ville mais également à l’extérieur de cette dernière.

Abritant le gouvernement de la préfecture, le quartier de Shinjuku s’articule en effet autour de la gare qui est, à juste titre, considérée comme la plus fréquentée au monde.

Fort d’une identité multiple, il est à la fois un quartier d’affaires particulièrement actif, un lieu de sortie nocturne mais également un site apprécié par les amateurs de shopping. Le jour, on peut y faire des emplettes, s’y promener agréablement et notamment prendre le temps de découvrir des sites comme le jardin de Shinjuku.

Dès la tombée du jour, on appréciera de découvrir le sulfureux quartier des plaisirs, soit Kabukicho ou de profiter de l’incontournable Golden Gai, où des dizaines de bars, accolés les uns aux autres dans des rues minuscules, attendent les buveurs.

De jour, comme de nuit, Shinjuku est un quartier apprécié par les touristes souhaitant loger à Tokyo, et ce, aussi bien pour son indéniable dynamisme que pour sa gare, très pratique. Impressionnant de par son activité mais également de par sa skyline, le quartier n’est cependant pas très typique.

Pour retrouver une ambiance plus pittoresque, avec une vraie vie de quartier, mieux vaudra se diriger vers un quartier plus historique.

HÉBERGEMENT À SHINJUKU

3. Shibuya

Hébergement à Tokyo: Shibuya
f11photo/Shutterstock

Bien plus qu’un simple quartier du shopping ou quartier de la jeunesse tokyoïte, Shibuya est un quartier riche en contrastes et particulièrement vaste. On le connait pour son célèbre carrefour, toujours bondé mais également pour ses centres commerciaux, ses restaurants et ses nombreux loisirs.

De la statue du chien Hachiko au Mega Don Quijote, véritable caverne aux merveilles ouverte 24h/24, en passant par les ruelles piétonnes de Nonbei Yokocho, les idées de promenades à Shibuya ne manquent pas.

Les amateurs de musique profiteront des huit étages de la Tower Records, entièrement dédiée à la musique. Le Disney Store, avec sa façade en forme de château de contes de fées, vaut lui aussi bien une visite.

Quant au Mandarake, il est à réserver aux geeks et aux fans de mangas. On y trouve bien des œuvres d’occasions mais également des figurines qui feront le bonheur de tous les collectionneurs!

Jeune, moderne et dynamique, le quartier de Shibuya est certainement l’un des quartiers à conseiller aux voyageurs en quête d’un hébergement à Tokyo. S’il est très attractif en journée, ses nombreuses boutiques ne ferment qu’aux douze coups de minuit, ce qui permet d’y flâner à la tombée du jour.

On y trouve évidemment bien des restaurants, des bars mais également des établissements plus typiques comme des neko café ou encore des maid café.

Ici, comme ailleurs, l’hébergement reste proposé à des coûts relativement élevés. Cependant, Shibuya est suffisamment grand pour pouvoir proposer de multiples alternatives et autant de tarifs différents : de quoi séduire tous les types de voyageurs !

HÉBERGEMENT À SHIBUYA

4. Nihonbashi

Les meilleurs quartiers où loger à Tokyo: Nihonbashi
kawamura_lucy/Shutterstock

Lorsque l’on cherche à visiter le Tokyo le plus traditionnel qui soit et à dormir à Tokyo, le quartier de Nihonbashi n’est pas, à première vue, celui vers lequel on se dirige d’emblée. Situé à l’est de la gare de Tokyo, il n’en est pas moins attractif, notamment pour ceux et celles qui apprécient l’architecture moderne et le luxe.

Pourtant, au-delà des boutiques haut de gamme qui y sont nombreuses mais également des immeubles d’affaires imposants et stricts, le quartier est en réalité ancien et fort d’un intérêt touristique notable.

Pour mieux le comprendre, il suffit de se rendre jusqu’au fameux pont de Nihonbashi. À l’origine, ce dernier n’était autre que le point de départ des cinq routes principales construites au 17ème siècle. Aujourd’hui, il est toujours le point de référence pour le calcul des distances des routes du Japon.

En prenant le temps de découvrir le quartier, on pourra également explorer les vestiges des anciens canaux qui quadrillaient autrefois la ville et qui ont pratiquement tous disparu à ce jour.

Incarnant plus que jamais ce Japon coincé entre traditions et modernité, le quartier de Nihonbashi n’est pas forcément celui que l’on conseillera d’emblée à des voyageurs souhaitant dormir à Tokyo.

Les tarifs y sont élevés et l’ambiance, peu authentique. Il n’en est pas moins central et donc, particulièrement adapté à ceux et celles qui recherchent un hébergement à Tokyo bien placé.

HÉBERGEMENT À NIHONBASHI

5. Roppongi

Où dormir à Tokyo: Roppongi
7maru/Shutterstock

S’il ne peut, a priori, pas être considéré comme un quartier central, le quartier de Roppongi n’est pas sans attraits pour qui souhaite profiter d’une vie nocturne particulièrement active. Qu’on se le dise : Roppongi n’est peut-être pas le quartier le plus traditionnel de la ville mais il fait partie des plus actifs et des plus festifs.

Plébiscité par les occidentaux venus s’installer durablement à Tokyo, il propose une belle variété d’hôtels et de résidences qui ne manquent pas d’atouts, à condition de posséder le budget nécessaire. Généralement haut de gamme, les logements du quartier sont en effet aussi modernes que luxueux.

Fort de ses nombreux bars, de ses boîtes de nuit branchées et de ses restaurants raffinés, le quartier de Roppongi est tout particulièrement apprécié en fin de journée et tout au long de la nuit. Néanmoins, il n’est pas sans attraits le jour puisqu’il est également doté de centres culturels variés, de nombreuses boutiques, de musées, de cinémas et de lieux de divertissement à découvrir le temps de quelques heures.

S’il est idéal pour les voyageurs qui veulent profiter activement de la nuit et de ses plaisirs, le quartier de Roppongi ne conviendra pas aux plus petits budgets. De par sa trop forte « occidentalisation », il est également à déconseiller à ceux et celles qui recherchent le dépaysement que l’on est en droit d’attendre d’un tel séjour.

Les autres le considéreront idéal pour loger à Tokyo dans les meilleures conditions.

HÉBERGEMENT À ROPPONGI

6. Akihabara

Où loger à Tokyo: Akihabara
Antonio Tajuelo/Flickr

Le quartier d’Akihabara, Akiba, pour les intimes, est le quartier de l’électronique. Pénétrer pour la première fois au sein de cette « Electric Town » est une expérience étonnante dont se rappelleront longtemps les voyageurs. Une ambiance survoltée, des centaines de boutiques spécialisée, des mangas, des affiches géantes et des jeux vidéo: de quoi s’immerger pendant des heures dans l’essence même de la culture japonaise !

Du neuf et beaucoup d’occasions, telle est la devise du quartier d’Akiba où il est possible de dénicher l’ordinateur, l’appareil photo ou la console vintage de ses rêves.

Tantôt immenses et standardisées, tantôt minuscules et étrangement agencées, les boutiques d’informatique et d’audio/vidéo y sont en effet pléthore et permettent de trouver du matériel pour amateurs comme pour professionnels, l’important étant de prendre le temps de fouiller et de comparer les prix qui peuvent considérablement varier d’un établissement à un autre.

Mais si l’on vient dans le quartier, c’est aussi pour s’immerger dans un monde fait de jeux vidéo, de mangas et d’animés. Le ton est donné dès que l’on a passé les portes de la station d’Akihabara : les affiches colorées, les innombrables game center et les boutiques de mangas s’étalent devant les yeux des visiteurs. Difficile de savoir où donner de la tête dans ce labyrinthe ludique et tellement dépaysant !

Amateurs de goodies, de figurines ou curieux de passer un moment agréable dans l’un de ces maids cafés qui pullulent sur place, les touristes passeront un excellent moment à Akiba mais pourront également y trouver de belles opportunités pour loger à Tokyo.

En effet, si sa rue principale est généralement bondée, les rues adjacentes sont plus calmes et il est possible d’y sélectionner des logements particulièrement attractifs.

Attention cependant : se trouvant sur la ligne de train JR Yamanote, le quartier est facilement accessible mais n’est pas central pour autant. Pour un premier séjour en ville, il serait peut-être plus judicieux de privilégier un hébergement à Tokyo plus proche des principales attractions culturelles.

HÉBERGEMENT À AKIHABARA

Vous partez au Japon? A lire également: Où dormir à Kyoto, où dormir à Osaka, où dormir à Hiroshima

7. Asakusa

Où dormir à Tokyo: Asakusa
Phattana Stock/Shutterstock

Où dormir à Tokyo? Asakusa? Asakusa n’est autre que le quartier historique de Tokyo. En résumé : on ne peut faire plus central, ni plus attractif en matière de tourisme.

On y trouve bien des sites emblématiques incontournables, dont des temples, mais également de nombreuses boutiques et des restaurants. Tout au long de l’année, le quartier est également le lieu incontournable pour les festivals en tous genres.

Passage obligé pour tous les voyageurs, le temple Sensoji est le plus grand temple bouddhiste de la ville. Dédié à la déesse de la miséricorde Kannon, il est particulièrement ancien puisque sa version initiale date du 7ème siècle. Depuis, il a été régulièrement restauré et agrandi au gré des besoins.

Le site comprend également une pagode de cinq étages au sein de laquelle se trouveraient les cendres de Bouddha et trois immenses portes sous lesquelles se trouve une grande lanterne rouge.

Pour atteindre le temple, il est nécessaire d’emprunter la rue de Nakamise. S’y trouvent de nombreux commerces traditionnels où l’on pourra acheter des souvenirs mais également des préparations culinaires.

On conseille évidemment aux visiteurs de poursuivre leur exploration dans les rues adjacentes qui recèlent, elles aussi, leur lot de jolies surprises. Populaires et fortes d’un charme désuet qui ne peut laisser indifférents, elles regorgent en effet de petites échoppes qui plairont aux grands gourmands.

Prendre un hébergement à Asakusa est particulièrement intéressant lorsque que l’on souhaite dormir à Tokyo, à condition d’accepter de ne pas bénéficier d’une position centrale en ville.

En effet, situé dans la partie nord-est, le quartier est desservi par le métro mais se trouve à distance raisonnable des autres principaux points d’intérêt. Cela étant dit, Asakusa est un quartier qui a l’avantage d’être calme dès la fin de journée et qui est doté de nombreux logements proposés à des prix tout à fait attractifs.

HÉBERGEMENT À ASAKUSA

8. Ueno

Où séjourner à Tokyo: Ueono
apiguide/Shutterstock

Desservi par la ligne Yamanote, le quartier de Ueno fait sans aucun doute partie des plus attractifs pour vivre et loger à Tokyo. Agréable et relativement calme au vu de son implantation en ville, le quartier recèle en effet de résidences confortables qui conviendront aux budgets moyens tout en offrant une grande variété de possibilités.

Ueno est, par essence, un quartier familial dans lequel on vient se promener entre amis ou avec ses proches. Et pour cause ! Il est avant tout connu pour l’immense espace vert qu’il abrite, soit le parc de Ueno qui est en réalité le plus grand et le plus ancien de tous les parcs de la ville.

Ce dernier abrite notamment deux sites culturels à découvrir obligatoirement lors d’un séjour, soit le Musée national de Tokyo et le Musée national des sciences.

Les amoureux des animaux prendront quant à eux plaisir à arpenter le plus vieux jardin zoologique du Japon qui se trouve lui aussi à deux pas de là. Ouvert à la fin du 19ème siècle, il abrite de nombreuses espèces, dont des pandas qui feront le bonheur des grands comme des plus petits !

L’étang de Shinobazu donnera quant à lui l’opportunité de faire une pause agréable entre deux escapades dans la rue commerçante Ameyoko ! Enfin, le dernier et non le moindre atout de Ueno est en effet son immense marché. A moitié couvert, ce dernier abrite de nombreux magasins où l’on trouve de tout, des ingrédients les plus courants aux accessoires les plus étonnants.

Populaire, vivant, le quartier de Ueno est un lieu où il fait bon vivre et bon habiter le temps d’un séjour dans la capitale. Accessible en train, en JR mais également en métro, il représente une belle alternative pour les voyageurs en quête d’un quartier accueillant.

HÉBERGEMENT À UENO

9. Odaiba

Où loger à Tokyo
Areep_Jay/Shutterstock

Située au sud-est, dans la baie de Tokyo, Odaiba est une île artificielle aux 1001 merveilles. Plébiscitée par les familles comme par les jeunes tokyoïtes en quête de divertissement, elle se révèle également incontournable pour les touristes de passage en ville.

Véritable station balnéaire, elle est forte de plusieurs musées, de plusieurs salles d’arcade, d’une grande roue particulièrement impressionnante mais également de centres commerciaux qui sauront séduire les amateurs de shopping.

Le temps d’une journée ensoleillée, on prendra plaisir à déambuler en extérieur, le long des bâtiments au look futuriste et sur la petite plage où admirer la belle skyline de Tokyo. Pour des moments ludiques à partager entre proches, impossible de faire l’impasse sur Palette Town, un parc récréatif où l’on retrouve notamment les showrooms de Panasonic et Toyota.

Pour les journées moins belles ou, tout simplement, trop chaudes, on pourra également passer d’agréables moments dans le Venus Fort, un centre commercial étonnant, placé sous le signe de l’Italie du 18ème siècle !

L’île d’Odaiba est accessible en monorail, via la ligne de train JR Yamanote mais également en bateau, via la rivière Sumida. Son attractivité peut séduire le temps de quelques heures ou même, d’une soirée. Cependant, y trouver un hébergement à Tokyo ne semble pas idéal, l’île étant excentrée des points d’intérêt principaux de la ville.

HÉBERGEMENT À ODAIBA

10. Ikebukuro

Où séjourner à Tokyo: Ikebukuro
whitemt/Shutterstock

Ikebukuro est le quartier du shopping par excellence. Très vaste, il est en effet connu et apprécié pour ses nombreux centres commerciaux mais est également un lieu où il fait bon flâner au gré de ses envies du moment, tout simplement !

On peut le considérer à juste titre comme un quartier animé qui se déploie tout autour du célèbre gratte-ciel Sunshine. Dans ce dernier, on trouvera bien des divertissements dont un parc d’attraction intérieur, un planétarium ou un aquarium qui séduiront les amateurs du genre.

Les fans de culture se dirigeront quant à eux du côté du musée des archives de Toshima grâce auquel ils apprendront le moindre secret du quartier. Les touristes disposant d’un peu de temps devant eux ne manqueront pas de se diriger vers Zôshigaya, une zone résidentielle qui, n’ayant pas été bombardée pendant la guerre, est dotée de temples préservés de la destruction.

Se promener dans Ikebukuro, c’est également se donner l’opportunité de découvrir bien des restaurants typiquement japonais et des librairies mangas bien fournies !

Situé dans la partie nord-ouest de la capitale, le quartier d’Ikebukuro est particulièrement attractif pour les voyageurs souhaitant dormir à Tokyo. Si peu pensent à ce dernier de prime abord, il est en effet très abordable, financièrement parlant et fort d’un emplacement pratique. Il est de ce fait à considérer avec sérieux et ce, que l’on connaisse déjà Tokyo ou non.

HÉBERGEMENT À IKEBUKURO

Catégories Japon

Laisser un commentaire