Où dormir à Kyoto : Dans quel quartier loger à Kyoto

Où dormir à Kyoto
Guitar photographer/Shutterstock

Où dormir à Kyoto ? Quelles que soient les dates de votre séjour à Kyoto, nous vous proposons de découvrir la ville quartier par quartier et toutes les opportunités de logement que ceux-ci représentent. Vous serez alors en mesure d’identifier plus facilement le quartier idéal pour loger à Kyoto !

Incontournable pour ceux et celles qui voyagent pour la première fois au Japon, la ville de Kyoto est notamment connue pour ses palais impériaux, ses nombreux sanctuaires shinto, ses temples bouddhistes mais également pour ses maisons traditionnelles et ses centaines de jardins japonais.

Située sur l’île principale Honshu, elle n’est ni la plus vaste, ni la plus peuplée mais saura séduire grâce à son atmosphère inimitable et à la beauté de sa nature environnante.

Site touristique s’il en est, elle accueille plusieurs millions de touristes chaque année, raison pour laquelle il est parfois difficile de trouver un hébergement à Kyoto, notamment au printemps et à l’automne, deux périodes où l’affluence des visiteurs est particulièrement forte.

Les meilleurs quartiers où dormir à Kyoto

1. Central Kyoto

Où loger à Kyoto: Central Kyoto
Sean Pavone/Shutterstock

Le quartier de l’hyper-centre a bien des avantages pour dormir à Kyoto tout en se simplifiant la vie. Et pour cause : inutile de prendre des transports en commun ou de marcher longtemps avant de trouver une boutique, un restaurant ou, bien évidemment, un site touristique de renom.

Pour circuler en ville ou à l’extérieur de cette dernière, on trouvera également toutes les lignes nécessaires à deux pas, de quoi gagner du temps et envisager des excursions avec plus de sérénité.

À ne surtout pas manquer dans le centre : le marché de Nishiki. S’étendant sur près de 400 mètres de long, ce dernier est aussi réputé auprès des touristes qu’auprès des locaux qui ne se privent pas de le fréquenter. On y trouve de nombreux produits de la mer mais également des produits d’épicerie, des produits locaux et de nombreuses boutiques de souvenirs très typiques.

Son atout : son emplacement, évidemment ! Le quartier du centre est proche de tout et représente une opportunité idéale pour les voyageurs qui visitent la ville pour la toute première fois et qui veulent dormir à Kyoto tout en étant proche de toutes les attractions locales.

Son inconvénient : en raison de son emplacement privilégié, ce quartier peut être particulièrement cher, question hébergement. Les budgets les plus légers devront s’éloigner un peu du centre pour trouver un logement à un tarif plus attractif.

Ceux et celles qui disposent d’un budget plus solide trouveront quant à eux leur bonheur, qu’ils recherchent des établissements traditionnels ou, au contraire, un logement plus moderne, voire classique.

Trouver un hôtel à Central Kyoto

2. Gion

Où dormir à Kyoto: Gion
Juri Pozzi/Shutterstock

Authenticité et tradition sont les deux termes qui semblent le mieux qualifier le quartier de Gion. Si vous recherchez une immersion totale, vous ne pourrez qu’apprécier la beauté des lieux, de ces ruelles très typiques aux maisons en bois qui le peuplent.

Dans ce cadre, vous y trouverez de très nombreux ryokans. Ces auberges traditionnelles japonaises, accessibles à des budgets variés en fonction de leur emplacement et de la qualité de l’hébergement, sont gages de dépaysement et de ressourcement. Bien évidemment, on y trouve aussi des hôtels classiques et tout aussi confortables et accueillants.

S’il est très fréquenté en journée par les touristes, dès la nuit tombée, le quartier devient particulièrement calme. Ainsi, il conviendra à ceux et celles qui recherchent l’apaisement et le repos, non aux voyageurs qui souhaitent profiter des attraits de la vie nocturne.

Le quartier de Gion a néanmoins l’avantage d’être desservi par le métro et ce, grâce aux deux stations de Gion-Shijo et de Kiyomizu-Gojo.

Son atout : la beauté de son architecture, sa grande authenticité et la possibilité de voir des geishas.

Son inconvénient : très calme, une fois les attractions touristiques fermées au public.

Trouver un hôtel à Gion

3. Higashiyama

Où loger à Kyoto: Higashiyama
Sean Pavone/Shutterstock

Higashiyama est un arrondissement que l’on retrouve dans la partie est de la ville, au pied d’une montagne qui porte le même nom. Traditionnel, ce quartier est très apprécié par les touristes. Maisons typiques, temples à foison, restaurants aux menus alléchants, petites boutiques d’artisanat local : difficile de ne pas s’y plaire !

Parmi les points d’intérêt les plus notables, on peut évidemment citer le Ginkaku-ji. Le Pavillon d’Argent, avec son magnifique jardin, est un incontournable tout comme l’est l’Eikan-do, le temple des feuilles de momiji, à découvrir impérativement lors d’une visite à l’automne !

Côté hébergement, on appréciera également la grande variété des offres. Des hôtels de luxe aux appartements, en passant par les auberges de jeunesse à bas prix, tous les profils et tous les budgets y trouveront leur bonheur.

Son atout : son attractivité touristique, la variété et le nombre important de ses hébergements.

Son inconvénient : calme dès la fermeture des lieux touristiques. On y trouvera peu de restaurants mais le long du canal est connu pour ses bars et ses petites échoppes.

Trouver un hôtel à Higashiyama

Vous partez au Japon? A lire également: Où dormir à Tokyo, où dormir à Osaka, où dormir à Hiroshima

4. Gare de Kyoto

Où loger à Kyoto
Yulia Grigoryeva/Shuttertock

Dormir dans le quartier de la gare est certainement l’option idéale lorsque l’on souhaite faire rimer hébergement à Kyoto avec praticité. Et pour cause : on trouve à proximité de cette dernière, tous les transports en commun nécessaires pour visiter la ville, soit le métro, les bus mais également les trains de banlieue et le shinkansen.

Idéal pour circuler à Kyoto mais également pour organiser des excursions dans des villes proches, comme Nara ou Osaka, cet emplacement saura séduire ceux et celles qui veulent se simplifier la vie et les visites !

On peut également noter que le quartier de la Gare de Kyoto, très vivant en journée comme en soirée, regorge de restaurants et de boutiques. Question hébergements, on y trouve aussi bien des logements traditionnels que des appartements classiques et des hôtels et ce, à des prix variés.

Son atout : offre toutes les commodités que l’on peut attendre, aussi bien en termes de magasins que de transports en commun.

Son inconvénient : sans être désagréable, le quartier n’a pas de charme particulier et pourra décevoir les visiteurs en quête d’authenticité.

Trouver un hôtel à Gare de Kyoto

5. Shimogyo

Où dormir à Kyoto: Shimogyo
Thanya Jones/Shutterstock

Il est possible de trouver un hébergement à Kyoto très agréable en recherchant du côté de Shimogyo. Cette zone géographique, bien que n’étant pas automatiquement choisie par les touristes de passage en ville, permet de se loger à Kyoto assez facilement et surtout, de trouver des logements à des prix plus attractifs que dans des quartiers très prisés, tel celui de Gion.

Sur place, quelques attractions sont à la disposition des vacanciers qui pourront notamment profiter d’un grand centre commercial et de la gare, à proximité directe.

Impossible, également, de ne pas visiter la fameuse Tour de Kyoto. Dotée d’une plateforme d’observation à 100 mètres de hauteur, cette dernière permet de profiter d’un panorama magnifique sur la ville mais également sur les alentours de cette dernière.

En tout cas, il y a beaucoup de choses à faire comme visiter l’Aquarium, le temple de Nishi Honganji ou le grand manoir du jardin Shosei-en. Aussi, dans la partie nord-est du quartier, il y a un centre commercial spécial : le Pokemon Center, un endroit idyllique pour les amateurs de jeux vidéo.

Son atout : très commerçant, ce quartier saura particulièrement séduire les amateurs de shopping ou, du moins, ceux et celles qui veulent avoir tous les magasins à proximité sans avoir à emprunter les transports en commun.

Son inconvénient : hyper dynamique, ce quartier ne fait pas partie des plus traditionnels de la ville. Il n’est donc pas à conseiller aux vacanciers qui souhaitent loger à Kyoto dans une ambiance authentique.

Trouver un hôtel à Shimogyo

6. Nakagyo

Où dormir à Kyoto: Nakagyo
zzz555zzz/Shutterstock

L’arrondissement de Nakagyo est un quartier idéal pour ceux et celles qui veulent dormir à Kyoto et se retrouver en plein cœur de la vie culturelle locale.

Parmi les sites d’importance, on y trouve le Château de Nijō. Très vaste, ce dernier possède des fortifications, plusieurs palais et plusieurs jardins, autant d’espaces à découvrir lors d’une longue et enrichissante visite.

Que l’on aime ou non ce type de littérature, on ne pourra faire l’impasse sur le musée international du manga de Kyoto, lieu incontournable où sont archivés plus de 300 000 volumes, anciens ou contemporains, japonais ou venus d’autres pays.

Son atout : bien placé en ville, le quartier de Nakagyo permet de profiter très facilement de tous les points d’intérêt de Kyoto. Il a l’avantage d’accueillir trois des plus célèbres festivals de Kyoto et est de ce fait un centre culturel particulièrement riche en surprises pour les touristes !

Son inconvénient : difficile de trouver un point négatif au quartier de Nakagyo. S’il n’est pas le plus authentique de la ville, il offre une grande variété de sites touristiques tout en étant dynamique à tout moment de la journée. On pourra s’y cultiver, s’y promener, faire du shopping et s’y restaurer sans aucun problème.

Trouver un hôtel à Nakagyo

7. Kamigyo

Où loger à Kyoto: Kamigyo
8BitPixel/Shutterstock

Réputé pour un calme particulièrement apprécié par les vacanciers, le quartier de Kamigyo a beaucoup à offrir aux visiteurs qui veulent dormir à Kyoto, s’immerger dans la culture traditionnelle japonaise et en découvrir tous les secrets.

On y trouve en effet un site touristique incontournable, soit le Palais Impérial de Kyoto, qui est un ensemble de plusieurs salles et plusieurs jardins japonais classiques et d’une beauté épurée.

On conseille également de se rendre dans le district des tisserands, soit Nishijin. On pourra y voir de nombreuses maisons traditionnelles et aller à la rencontre d’artisans fabricant de magnifiques kimonos.

Côté hébergements, ils sont là encore d’une belle variété. On y trouvera aussi bien des hôtels que des établissements plus traditionnels, à choisir en fonction de ses attentes mais également de son budget.

Son atout : plutôt traditionnel, le quartier de Kamigyo permet de découvrir la culture japonaise mais également d’en apprendre beaucoup sur l’histoire de la ville de Kyoto. Le quartier propose de nombreuses tavernes et des bars à nouilles soba, autant d’établissements à fréquenter entre deux visites ou en fin de journée !

Son inconvénient : outre le Palais Impérial, le quartier n’est pas forcément très riche en sites touristiques de grand intérêt. Pour découvrir les beautés de Kyoto, il faudra prendre le temps de découvrir les quartiers voisins.

Trouver un hôtel à Kamigyo

8. Minami

Où loger à Kyoto: Minami
Sean Pavone/Shutterstock

L’arrondissement de Minami est bordé par le fleuve Kamo et par le fleuve Katsura. Très ouvrier et industriel, ce quartier se caractérise également par la présence d’une forte population coréenne.

On peut aller y admirer un monument inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, le Tō-ji. Ce temple bouddhiste de tradition Shingon est connu pour sa pagode imposante, constituée de cinq niveaux et qui date de l’année 796.

Son atout : desservi par la ligne JR de métro, ce quartier est particulièrement pratique pour les visiteurs qui veulent loger à Kyoto tout en étant proche des transports en commun.

Son inconvénient : Minami peut permettre de trouver un hébergement à Kyoto à prix attractif. Cependant, il est important de savoir que le quartier ne possède que très peu de sites touristiques. Pour découvrir toutes les beautés de la ville, il sera nécessaire d’emprunter les transports en commun.

Trouver un hôtel à Minami

9. Arashiyama

Où dormir à Kyoto: Arashiyama
Patryk Kosmider/Shutterstock

Synonyme de calme et de repos, le quartier d’Arashiyama est une possibilité intéressante à considérer, lorsque l’on souhaite dormir à Kyoto. Et pour cause : on y trouve quelques temples et des sites touristiques particulièrement notables, autant de possibilités qui séduiront les visiteurs en quête de découvertes culturelles.

Riche en intérêt, le quartier d’Arashiyama n’en est pas moins assez excentré. Pour rejoindre le centre de la ville, il sera, dès lors, impératif d’emprunter des trains ou des bus, ce qui nécessite un peu d’organisation et un peu de temps.

S’il n’est pas à conseiller aux voyageurs qui découvrent Kyoto pour la toute première fois, le quartier pourra néanmoins séduire ceux qui, connaissant déjà la ville, recherchent le calme loin du centre-ville.

Son atout : son calme, ses hébergements proposés à des prix plus attractifs qu’en centre-ville ce qui permettra à tous les profils de loger à Kyoto facilement.

Son inconvénient : ce quartier est malheureusement assez loin du centre névralgique de Kyoto.

Trouver un hôtel à Arashiyama

10. Kibune

Où loger à Kyoto: Kibune
Taromon/Shutterstock

Envie d’un séjour à Kyoto plein de charme ? Le village de Kibune est sans aucun doute fait pour vous ! Construit sur une montagne, il est si petit qu’on y trouve une seule et unique rue.

Peuplée de constructions diverses, dont des ryokan, cette dernière est également bordée par une rivière auprès de laquelle il est particulièrement agréable de se promener et de se reposer.

De nombreux restaurants locaux ont la particularité d’être construits juste au-dessus de cette dernière, ce qui permet de manger des plats typiques et savoureux dans des conditions agréables et originales.

Sur place, il est également conseillé de visiter le sanctuaire shintô. Pour y accéder, il faut trouver le courage de monter ses 84 marches, une petite ascension vite récompensée par la beauté du site auquel on accède ensuite.

Son atout : plein de charme, le village de Kibune permet de profiter du plus grand dépaysement. Au calme, les visiteurs auront le plaisir d’y faire un séjour hors du temps.

Son inconvénient : Kibune est un site assez excentré. Depuis Kyoto, il est nécessaire emprunter la ligne Eizan Kurama, de descendre à la gare de Kibune-guchi puis de prendre une navette ou d’envisager un petit quart d’heure de marche.

Si le trajet, pittoresque est agréable, vaut le détour en toutes saisons, les visiteurs fatigués de leur journée pourront trouver le voyage un peu contraignant au quotidien.

Trouver un hôtel à Kibune

Catégories Japon

Laisser un commentaire