Où dormir à Édimbourg ? Dans quel quartier se loger à Édimbourg ?

Où dormir à Édimbourg

Cette capitale de l’Écosse vaut vraiment la visite, autant par ses monuments prestigieux que par ses événements culturels. Mais où dormir à Édimbourg, si vous voulez y séjourner? Chaque quartier de la ville ayant sa personnalité, chacun choisira son lieu de séjour en fonction de ses goûts.

Les meilleurs quartiers où dormir à Édimbourg

1. Old Town, le meilleur quartier où dormir à Édimbourg

Old Town, comme son nom l’indique, c’est la vieille ville d’Édimbourg. Édifiée sur une colline, elle fait face à la ville nouvelle, « New Town » en anglais. Les deux parties de la capitale écossaise ont d’ailleurs été classées au patrimoine mondial de l’Unesco.

Ce qui frappe d’emblée le visiteur, c’est la teinte sombre de ces bâtiments anciens, qui se serrent autour d’un lacis de ruelles étroites. Faute de place, les maisons ont en effet occupé tout l’espace disponible.

Assez peu étendu, ce quartier historique, parcouru par le Royal Mile, sa rue principale, n’en comporte pas moins nombre de monuments dignes d’intérêt. À commencer par le château médiéval, perché sur son éperon volcanique.

Bâti au XIe siècle, il fut la résidence de nombreux souverains écossais et servit de refuge à la malheureuse Marie Stuart. Situé tout en haut du Royal Mile, il abrite aujourd’hui un intéressant musée. 

On peut y visiter plusieurs chapelles, les appartements royaux, ainsi que le mémorial national écossais, édifié en l’honneur des combattants des deux guerres mondiales. Et ne manquez pas d’y admirer les joyaux de la Couronne écossaise

En quittant le château médiéval, vous pourrez ensuite parcourir le Royal Mile, cette majestueuse artère qui vous conduit à un autre palais, le château d’Holyrood.

Si vous allez jusqu’au bout de cette large avenue, bordée de boutiques, de maisons anciennes et de cours intérieures, vous aurez fait une promenade de près de deux kilomètres. Si vous cherchez où loger à Édimbourg, vous pouvez choisir l’un des hôtels situés sur le Royal Mile.

Au terme de la balade, vous arrivez au château d’Holyrood, édifice aux origines médiévales lui aussi. Il sert de résidence officielle à la Reine quand elle séjourne en Écosse. 

D’autres lieux valent encore le détour, comme la Camera Obscura, qui offre un panorama de la ville à 360 degrés, la cathédrale Saint-Gilles ou encore le musée national d’Écosse.

Dans le haut du Royal Mile et de nombreuses rues et places de la vieille ville, pubs traditionnels et restaurants offrent au visiteur gourmand les spécialités de la cuisine écossaise, comme le haddock, le « neeps ans tatties », une sorte de soupe de navets et de pommes de terre, ou encore le fameux haggis écossais.

Et, avant de dormir à Édimbourg, vous pouvez passer la soirée dans les nombreux pubs qui vous proposent, dans une typique ambiance musicale, un grand choix de bières locales.

2. New Town, attractions touristiques, shopping, et vie nocturne

Si vous vous demandez toujours où dormir à Édimbourg, vous pouvez porter votre choix sur ce quartier plus récent. Bâtie au XVIIIe siècle, « New Town » est l’une des « nouvelles villes » les plus anciennes d’Europe.

Édifiée dans le style georgien, du nom du roi George III, elle aligne, le long de ses larges avenues parallèles, de vastes demeures d’une sobre élégance, où élirent domicile les patriciens d’Édimbourg.

Aéré par de vastes places, souvent agrémentées d’un square en leur milieu, cet ensemble urbain est très caractéristique des innovations qui marquent l’urbanisme européen du XVIIIe siècle.

Prenez le temps de déambuler sur Princes Street, la grande artère commerçante d’Édimbourg, où toutes les grandes enseignes sont rassemblées. 

Une promenade sur George Street, avec ses hôtels particuliers et ses boutiques de luxe, vous enveloppe de l’ambiance feutrée de ce quartier au raffinement discret.

Le Scott Monument, dédié à la mémoire du grand écrivain Walter Scott, et le « Scottish national portrait » attendent aussi votre visite.

Mais si vous voulez faire la fête, il vaut mieux vous diriger vers Rose Street. C’est sans doute l’artère de la ville qui compte le plus grand nombre de bars et de pubs à l’histoire souvent ancienne. Si vous voulez boire une bière locale ou manger un « fish and ships », c’est l’endroit idéal.

Mais le quartier ne manque pas non plus de restaurants, qui accueillent aussi bien les végétariens que les amateurs de cuisine écossaise traditionnelle. 

Si vous cherchez un endroit où loger à Édimbourg, vous trouverez dans ce quartier des établissements prestigieux, situés dans d’élégants immeubles georgiens.

3. Newington, quartier résidentiel et universitaire

Situé dans la partie Sud d’Édimbourg, Newington est un quartier résidentiel assez excentré

erritoire rural, il est peu à peu occupé par une partie de la bourgeoisie commerçante d’Édimbourg, qui, fuyant le quartier trop urbain à son goût de « New Town », élit domicile dans ce faubourg plus paisible.

Ces familles riches y font construire de vastes villas, agrémentées de superbes jardins, dont certaines font encore le charme du quartier.

Newington est proche de « The Meadows », l’un des plus vastes parcs d’Édimbourg. Les enfants y trouvent de nombreuses aires de jeux et les sportifs peuvent s’y adonner au tennis ou au croquet. C’est aussi une très agréable promenade.

Même s’il est un peu éloigné du centre, ce quartier, qui comprend un campus universitaire, est très fréquenté par les étudiants. Aussi y trouve-t-on une assez grande densité de bars et de restaurants. 

Et si vous cherchez un lieu où dormir à Édimbourg, les hôtels n’y manquent pas non plus.

4. Morningside et Bruntsfield, une option intéressante pour loger à Édimbourg

Où loger à Édimbourg? Pour votre séjour dans la capitale écossaise, vous pouvez choisir le quartier de Morningside, situé au sud-ouest de la ville. En effet, les hôtels confortables n’y manquent pas.

Dans les rues de ce quartier au charme typiquement britannique, s’alignent des demeures victoriennes à l’allure cossue. Le théâtre et la bibliothèque, entre autres curiosités, sont des monuments dignes d’intérêt.

La proximité d’une des universités d’Édimbourg explique la présence de nombreux étudiants dans ce quartier. Aussi les bars et les pubs richement décorés offrent-ils une occasion de se détendre, dans une ambiance souvent festive.

Au sud de Morningside, s’étend le quartier de Bruntsfield. Il est distant du centre ville d’environ deux kilomètres. 

Faubourg résidentiel, il comprend quelques bâtiments notables, comme Bruntsfield House, manoir bâti au XVIe siècle sur l’emplacement d’un ancien château.

5. West End, quartier modern et commerçant

Entre le quartier de Stockbridge, au nord, et New Town, à l’ouest, s’étend le secteur de West End, qui englobe le nouveau quartier financier de l’Exchange, dont les immeubles en verre témoignent d’un modernisme architectural assumé.

Dans l’ensemble, West End est un endroit plein de vie, qui s’anime plus encore à midi et en fin de journée, au moment où les employés sortent de leur travail. C’est également un quartier commerçant, apprécié par les habitants pour ses boutiques de mode.

William Street et Stafford Street regorgent ainsi d’échoppes colorées, mais aussi de pubs aux enseignes chamarrées, qui créent l’ambiance typique de ce que les habitants d’Édimbourg appellent le West End Village.

À la lisière de New Town, la Georgian House vous permet de découvrir l’intérieur typique d’une demeure georgienne du XVIIIe siècle. 

Il est de fait que de tels immeubles cossus, abritant des hôtels de prestige ou des consulats étrangers, ne manquent pas dans le quartier de West End.

À la limite ouest du quartier, la station d’Haymarket, autour de laquelle se groupent nombre de bars et de restaurants, est la seconde gare ferroviaire de la capitale écossaise.

6. Leith, où dormir à Édimbourg en ayant vue sur la mer

Si vous voulez dormir à Édimbourg en ayant vue sur la mer, pourquoi ne pas vous arrêter à Leith? Situé au nord-est d’Édimbourg, à environ trois kilomètres du centre-ville, Leith est le port de la capitale écossaise.

Longtemps indépendant, il n’a été rattaché à la ville que dans les années 1920. Comme ceux de Londres, les entrepôts du port, plus ou moins désaffectés, ont été transformés, dans les années 1980, en appartements de standing.

Les quais, où de nombreux bars et restaurants se sont ouverts, sont devenus l’un des endroits les plus animés d’Édimbourg. L’ambiance y est garantie, aussi bien durant la journée qu’en soirée.

En marchant le long de Leith Walk, laissez-vous tenter par l’un des multiples pubs qui bordent la rue ou entrez dans l’une des boutiques insolites qui en font la renommée. 

Dans le cadre de sa politique de rénovation du port, la ville a prévu l’aménagement du célèbre yacht royal Britannia.

Désormais à quai, il est ouvert à la visite. Vous serez sans doute impressionné par la somptuosité de certains décors, comme celui du grand salon, ou par la présence d’une majestueuse Rolls Royce dans le garage du navire. 

Il est même possible de visiter la cabine privée de la Reine, qui étonne un peu par une sobriété inattendue.

On accède au yacht par le deuxième étage de l’Ocean Terminal, un vaste centre commercial comprenant aussi bien des boutiques, des bars ou des restaurants qu’un complexe de salles de cinéma.

7. Broughton et Calton Hill, quartier à la mode

À l’Est du port de Leith, Broughton est également un quartier à la mode, fréquenté par des étudiants, et le siège, dans les années 1980, de la communauté gay d’Édimbourg.

L’artère principale, Broughton Street, est une grande avenue commerçante, où les bars « branchés » et les restaurants, proposant une cuisine locale ou des spécialités exotiques, ne manquent pas non plus.

Situé sur une colline du centre-ville, à proximité du palais d’Holyrood, le site de Calton Hill comprend de nombreux monuments. 

On peut citer, entre autres centres d’intérêt, le monument érigé en l’honneur du philosophe écossais Dugald Stewart, le monument national d’Écosse, qui a des allures de temple grec, ou encore la tour construite en souvenir de l’amiral Nelson.

Ne manquez pas non plus de visiter le cimetière d’Old Calton, dont l’atmosphère romantique serait parfois troublée par des phénomènes étranges. 

Assis sur les pelouses vertes de Calton Hill, vous profiterez d’un des plus beaux panoramas sur la ville d’Édimbourg.

Laisser un commentaire