Où dormir à Bilbao ? Dans quel quartier se loger à Bilbao ?

Où dormir à Bilbao

Vous souhaitez visiter Bilbao pour un week-end culturel et/ou festif ? Pour profiter au mieux de votre séjour, découvrez les meilleurs quartiers où dormir à Bilbao en fonction de vos envies.

Située au coeur du Pays Basque espagnol, Bilbao est une ville qui attire chaque année de plus en plus de touristes. Longtemps délaissée car considérée comme trop industrielle, la capitale de la province de Biscaye a su se renouveler sous l’impulsion notamment de la création du célèbre musée d’art moderne Guggenheim en 1997. 

Aujourd’hui, Bilbao séduit les locaux et les voyageurs par son charme, sa qualité de vie, sa douceur de vivre et sa gastronomie inimitable. 

Les meilleurs quartiers où dormir à Bilbao

1. Ensanche (Abando – Indautxu), le meilleur quartier où dormir à Bilbao

L’Ensanche vit le jour à la fin du XIXème siècle. Trop étroites, les ruelles pittoresques du Casco Viejo ne permettaient plus de loger tous les habitants de la ville. C’est donc de l’autre côté du Ria, l’embouchure du fleuve, que l’Ensanche fut construit. 

Inspiré de villes telles que Londres ou Paris, ce nouveau quartier marque le début de l’ère de modernisation de la capitale biscayenne.

Aujourd’hui, l’Ensanche est le véritable poumon commercial et financier de Bilbao. C’est d’ailleurs le quartier où loger à Bilbao si votre venue est motivée par le fait de visiter le célèbre musée Guggenheim

Ouvert au public en 1997, ce musée d’art moderne et contemporain connu dans le monde entier est sans nul doute l’un des principaux symboles de la ville. 

Avec son architecture unique et novatrice, le musée Guggenheim de Bilbao est l’un des cinq musées de la Fondation Guggenheim à travers le monde (avec New York, Venise, Berlin et Las Vegas). 

Dessiné par l’architecte américano-canadien Frank Gehry, le Guggenheim s’intègre à merveille dans l’environnement urbain de la ville. À l’intérieur, les expositions sont résolument éclectiques et changement régulièrement, plusieurs fois par an.

Outre les passionnés d’art, l’Ensanche attire également les amateurs de shopping grâce à ses innombrables magasins ouverts sur la Gran Via, la principale artère commerciale de la ville. Vous y retrouverez également des restaurants et des cafés pour vous initier aux délices de la gastronomie basque et déguster de succulents pintxos.

C’est également dans ce quartier de Bilbao que se trouve le sublime stade San Mamès. Il accueille les rencontres de première division espagnole et de coupe d’Europe de l’Athletic Club, l’équipe de football locale. 

Construit en 2013, le stade San Mamès est un véritable bijou architectural. Il peut accueillir 53 000 spectateurs et offre en règle générale une ambiance exceptionnelle si caractéristique de la chaleur du Pays Basque. 

Si vous avez la chance de loger à Bilbao en période de compétitions, assister à un match dans « la cathédrale du football » est une expérience immanquable.

Les quartiers d’Abando et d’Indautxu sont le prolongement de l’Ensanche. Ce grand ensemble est finalement le quartier bourgeois et élégant de Bilbao. C’est sans nul doute l’un des meilleurs endroits pour dormir à Bilbao tant il est agréable d’y flâner, de jour comme de nuit. 

En couple, en famille ou entre amis, une dizaine de minutes de marche suffira pour accéder aux différents lieux touristiques de la ville.

En revanche, profiter de cette situation géographique idéale a un coût. Comptez en moyenne entre 70 et 100 euros par nuit pour loger à Bilbao dans les hôtels de cette zone proposant le meilleur rapport qualité-prix. 

Si vous souhaitez dormir à Bilbao en optimisant votre budget, privilégiez là encore les auberges de jeunesse ou les chambres chez l’habitant.

2. Casco Viejo, le quartier antique de Bilbao

Quartier le plus ancien de Bilbao, Casco Viejo se situe sur la rive est de la ville. Il a longtemps été le véritable poumon de la capitale économique du Pays Basque grâce à une intense activité portuaire. Il est encore aujourd’hui un lieu extrêmement populaire et touristique.

Du fait de ses nombreuses attractions, Casco Viejo représente un excellent choix si vous souhaitez loger à Bilbao. Ses petites ruelles pittoresques, connues sous le nom de « Las 7 Calles », sont en effet très prisées des amateurs de shopping. 

Elles accueillent également certains des bars à pintxos les plus populaires de la ville. Les pintxos sont au Pays Basque ce que les pizzas sont à l’Italie : une religion. Un pintxo est une spécialité culinaire locale composée d’une tranche de pain sur laquelle est déposée de la nourriture (oeufs durs, crevettes, anchois, jambon, tortilla, etc.).

La Plaza Nueva, véritable lieu de vie pour les habitants de la ville, accueille justement de nombreux établissements (le Zaharra, le Zuga ou encore le Sorginzulo) dans lesquels vous pourrez déguster d’excellents pintxos divers et variés. 

Cette place typiquement espagnole, animée tout au long de la journée, est fermée et entourée de superbes arches.

Un peu plus loin dans la vieille ville, vous retrouverez la cathédrale de Santiago. Fondée au XIIIème siècle, elle est aussi importante pour les Bilbayens (nom des habitants de Bilbao) que discrète tant elle est située au milieu des bâtiments. 

La cathédrale de Santiago est une étape du chemin de pèlerinage vers Saint Jacques de Compostelle.

Créé par l’architecte espagnol Bermeo Pedro Ispizua, le Marché de la Ribera est une halle de 10 000 m2 (il s’agit du plus grand marché d’Europe !) dans laquelle des dizaines de commerçants proposent de délicieux produits locaux : viande, poissons, fromages, charcuteries, fruits, etc.

Si le Casco Viejo est le coeur historique de la ville, est-il un endroit agréable pour dormir à Bilbao ? Il est certes possible d’y trouver des rues calmes, mais la grande majorité de ce quartier est animé en permanence, de jour comme de nuit.

Il s’agit en effet d’une zone particulièrement appréciée de fêtards plutôt enclins à faire du bruit jusqu’à très tard (ou très tôt).

Si vous souhaitez aussi participer à la fête, Casco Viejo est donc un quartier à privilégier. Si vous visitez Bilbao dans une optique plus calme et familiale, il est en revanche déconseillé de choisir ce quartier. 

Cette partie touristique de la ville propose naturellement des tarifs plus élevés qu’ailleurs pour loger à Bilbao, même s’il est possible de trouver des auberges de jeunesse à des prix plus accessibles.

3. Bilbao la Vieja et Sant Frantzisko, quartiers alternatifs et vie nocturne

Bilbao la Vieja et Sant Frantzisko sont les quartiers alternatifs de Bilbao. Autrefois populaires, ils accueillent aujourd’hui de nombreuses boutiques d’art, des librairies ou encore des bars branchés et des établissements gay. Ces lieux en vogue abritent également différentes boîtes de nuit.

Bilbao la Vieja et Sant Frantzisko se veulent cosmopolites et mettent en valeur l’art urbain. Au gré de votre parcours, vous y découvrirez d’innombrables oeuvres de street art, dont certaines réalisées par de talentueux et reconnus artistes espagnols.

Situés à proximité immédiate du Casco Viejo, ces deux quartiers peuvent vous permettre d’accéder aisément, en quelques minutes à pied, aux attractions du centre historique. 

En revanche, à la nuit tombée, Bilbao la Vieja et Sant Frantzisko sont plutôt à éviter pour des raisons de sécurité. Ces quartiers sont en effet mal fréquentés et il est par exemple déconseillé de s’y promener en couple ou en famille tard le soir.

Pour dormir à Bilbao, Bilbao la Vieja et Sant Frantzisko sont donc deux quartiers plutôt réservés aux amateurs de loisirs nocturnes. Il est ainsi possible d’y trouver des logements à des tarifs intéressants.

4. Uribarri, hébergement abordable

C’est dans le quartier Uribarri qu’est situé l’hôtel de ville de Bilbao. Construit à la fin du XIXeme siècle, ce bâtiment à l’architecture baroque est un fleuron de la ville. Le quartier Uribarri se trouve au nord de la capitale basque, de l’autre côté du Ria de Bilbao.

Uribarri est un quartier plutôt vaste et résidentiel. S’il offre des options intéressantes pour dormir à Bilbao, veillez toutefois à ne pas trop vous éloigner du Ria, sous peine de devoir prendre les transports pour accéder aux attractions touristiques du centre-ville. 

Le fait qu’il soit un peu excentré peut en revanche permettre de profiter de tarifs plus abordables, que vous logiez dans un hôtel, une auberge de jeunesse ou chez l’habitant.

5. Deusto, une option intéressante pour dormir à Bilbao à des prix attractifs

Le dernier quartier où dormir à Bilbao est Deusto. Cette ancienne commune indépendante (jusqu’en 1925) est située à l’ouest d’Uribarri, toujours au nord de la ville. Le pont de Deusto relie le quartier au centre-ville de la capitale biscayenne.

Deusto est un quartier majoritairement étudiant puisqu’il accueille l’université catholique de Deusto, l’une des meilleures d’Espagne, construite au XIXème siècle par la Compagnie de Jésus. 

Il est par conséquent bien desservi par les transports en commun. Il est de même possible d’y dénicher des logements abordables pour dormir à Bilbao tout en restant à proximité des différents points d’intérêt.

Laisser un commentaire