Où dormir à Malaga : dans quel quartier se loger à Malaga ?

Où dormir à Malaga

Vous prévoyez des vacances à Malaga en famille pour profiter de la plage ? Un séjour entre amis pour faire la fête ? Un week-end culturel en solo ? Comme toute grande ville, cette ville andalouse possède plusieurs quartiers aux visages différents. Alors, où dormir à Malaga pour un séjour adapté à vos envies ? 

Pour vous aider dans vos recherches, nous vous proposons la liste des meilleurs quartiers où loger à Malaga. 

Mais attention, les nombreux atouts touristiques de cette ville espagnole attirent les visiteurs et les logements sont vite pris d’assaut. Aussi, bien que le secteur hôtelier soit très développé, plus tôt vous réservez votre hébergement, mieux c’est !

Malaga, ville de naissance de Pablo Picasso, est une destination très prisée du pays de Cervantes. Avec près de 600 000 habitants, elle est la deuxième plus grande ville d’Andalousie et la sixième d’Espagne. 

Située au cœur de la Costa del Sol, entre mer et montagnes, le climat y est doux toute l’année, avec du soleil même en hiver. 

Et grâce à son patrimoine historique et artistique riche, ses magnifiques plages aux eaux turquoise et ses nombreux lieux culturels, elle offre un agréable cadre où passer ses vacances.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur la culture espagnole, Malaga saura combler vos attentes : bars à tapas, restaurants andalous, flamenco, concerts, cinéma, musées, feria, Semaine sainte, soirées étudiantes… Il y en a pour tous les goûts dans cette ville dynamique !

De plus, le réseau de transport en commun est excellent, ce qui facilite vos déplacements. N’hésitez toutefois pas à marcher dans les rues de Malaga pour en admirer la beauté.

Les meilleurs quartiers où dormir à Malaga

1. Centre-ville, le meilleur quartier où dormir à Malaga

Le centre-ville est idéalement situé pour visiter la ville à pied ; c’est bien évidemment là que se trouvent les lieux d’intérêt majeurs. Les touristes y fourmillent donc quotidiennement. 

Dans ce charmant quartier historique, on se balade à travers les rues piétonnes, bordées de restaurants, de bars (dont certains sur les toits), de terrasses et d’innombrables boutiques nationales et internationales

L’avenue principale, la Calle Larios, fait d’ailleurs le bonheur des fans de shopping avec ses 350 mètres de longueur ! Le centre-ville regroupe également les principaux musées ainsi que bon nombre de logements pour dormir à Malaga.

Ici, les vestiges romains, phéniciens et arabes témoignent de l’histoire de la capitale andalouse. 

Commençons par la belle forteresse de l’Alcazaba. Ce joyau du XIe siècle domine le quartier. À l’époque, elle servait de palais royal en plus de forteresse. 

À ses pieds, le Théâtre romain, construit sur d’anciens thermes au Ier siècle apr. J.-C., vaut également le coup d’œil. 

Plus loin, le château de Gibralfaro, édifié au XIVe siècle, est un autre exemple d’architecture de défense. Depuis son sommet, la vue sur la ville et sur la mer est fabuleuse.

Les monuments religieux ne sont pas en reste dans le centre de Malaga. La cathédrale de l’Incarnation (ou Santa Iglesia Catedral Basílica de la Encarnación) fait ainsi partie des bâtiments les plus représentatifs de l’Andalousie.

Construite entre le XVIe et le XVIIIe siècle, elle est principalement de style Renaissance et baroque. Petite anecdote : les Malagueños (habitants de Malaga) l’appellent « La Manquita », ce qui signifie « La Manchote », car il lui manque une tour.

Pour un séjour culturel, ne manquez pas le musée Picasso. Inauguré en 2003, il est l’un des plus importants musées consacrés au célèbre peintre (avec celui de Barcelone et celui de Paris) ; pas étonnant puisque Pablo Picasso est né à Malaga. 

Vous pouvez même visiter sa maison natale sur la Plaza de la Merced, qui est aujourd’hui le siège de la Fundación Picasso.

D’autres musées raviront les amateurs d’art : le Musée Carmen Thyssen accueille la collection de peintures andalouses du XIXe siècle la plus complète d’Espagne, le MIMMA (Musée Interactif de la Musique de Malaga), le Musée Revello de Toro, le Musée Unicaja des Arts et des Traditions populaires, le Musée du vin, le Musée de la Semaine sainte de Malaga

Puis, direction le marché central d’Atarazanas pour vous rendre compte de l’effervescence de cet événement populaire. 

Installé dans un bâtiment de style néo-mudéjar, n’hésitez pas à y faire un tour pour vous imprégner de l’ambiance locale, pour y déguster de délicieuses tapas ou encore pour y acheter des produits frais du terroir à bons prix.

Avec tous ces monuments situés à proximité, on comprend que le centre-ville historique soit le quartier le plus prisé pour loger à Malaga. 

On trouve donc évidemment de très nombreux hébergements (hôtels, appart’hôtels modernes, lofts de luxe…). De plus, ce quartier est idéal si vous souhaitez profiter d’un long week-end à Malaga. 

En effet, vous pouvez visiter les principales attractions à pied, sans perdre de temps dans les transports en commun.

Aussi, il convient parfaitement pour des vacances en famille, notamment grâce aux rues piétonnes qui permettent de se promener en toute sécurité.

Les prix des logements varient selon le niveau de confort que vous choisissez : basique ou haut standing. Ils restent néanmoins globalement plus élevés que dans les quartiers périphériques. En saison estivale, il est impératif de réserver.

2. Soho, quartier des arts

Au sud, Soho possède une bonne situation géographique. Entre le centre-ville historique et la mer, il permet de se rendre à la Malagueta en une dizaine de minutes à pied. Ce joli petit quartier donne l’impression d’être dans un musée à ciel ouvert.

Écumez les rues à la découverte d’œuvres d’art urbain, dont certaines ont été créées par des artistes de rue célèbres tels que Frank Shepard Fairey, plus connu sous le pseudonyme OBEY, Dean Stockton, alias D*Face ou encore ROA

C’est dans la Calle Casa de Compos que la street art est la plus présente, là où se trouve le bâtiment consacré au projet MAUS (Malaga Arte Urbano en el Soho).

Ce quartier artistique accueille aussi le CAC Malaga (Centre d’art contemporain) où de multiples activités sont organisées : expositions d’art contemporain, conférences, ateliers, programmes pédagogiques, etc.

Animé de jour comme de nuit, Soho vous permet de profiter des soirées chaudes grâce aux nombreux bars et terrasses

Et pour déguster de succulentes bières, faites un tour à la Fábrica de cerveza artesanal Cruzcampo. Dans cet immense bâtiment, profitez également de la musique et des expositions d’art urbain.

Optez donc pour un hébergement dans l’une des rues remplies de superbes graffitis si vous souhaitez dormir à Malaga dans un quartier trépidant

D’autre part, Soho convient pour un court séjour de moins d’une semaine puisqu’il permet de jouir du centre-ville et de la plage, sans prendre de transport.

3. Malagueta, où loger à Malaga en bord de mer

À environ un kilomètre de l’hypercentre, le quartier de Malagueta permet de se rendre dans les principaux monuments touristiques à pied. 

Vous pouvez d’ailleurs passer par le parc de Malaga, parsemé d’arbres et de plantes ; idéal pour sortir du brouhaha de la ville. On entend même le chant des oiseaux ! 

Pour info, ce quartier traditionnel était, au XIXe siècle, un quartier populaire, qui accueillait des usines, des chantiers navals et des fabriques de sucre. 

Aujourd’hui, on y croise une multitude de restaurants, de bars en plein air appelés chiringuitos et de discothèques, ce qui en fait un lieu très animé. Pour les boutiques, c’est au Muello Uno (le centre commercial sur le port) qu’il faut se rendre.

Mais le principal avantage de Malagueta reste sa proximité avec le bord de mer et sa grande plage éponyme. Avec ses 1,2 km de longueur, nombreux sont ceux qui viennent se prélasser sur son sable chaud. 

Hormis la plage de la Malagueta, le quartier héberge quelques lieux dignes d’intérêt tels que le Centre Pompidou, un musée d’art moderne et contemporain. 

On s’extasie également devant les arènes de Malaga (ou Plaza de Toros en espagnol), construites en 1874 dans le style néo-mudéjar.

Si vous souhaitez combiner visites culturelles et détente à la plage, Malagueta est donc le quartier parfait où loger à Malaga ! 

On y trouve bon nombre d’hébergements (hôtels, maisons de vacances avec vue sur mer…), mais les meilleures adresses sont rapidement prises d’assaut. Aussi, pensez à réserver votre séjour, surtout que les prix sont plus élevés qu’ailleurs.

4. Pedregalejo, quartier chic et calme

Plus loin, à moins de 5 kilomètres à l’est du centre, Pedregalejo vous permet de vous écarter du tumulte hyperactif de la ville. En effet, ce quartier tranquille et luxueux est habité par des familles. 

On y croise donc de jolies villas ainsi que des appartements de standing. Mais Pedregalejo est surtout apprécié pour sa belle plage de sable qui offre d’agréables promenades, des jeux pour enfants et d’excellents restaurants de gastronomie espagnole.

Face à la marina, asseyez-vous en terrasse pour siroter une sangria. Puis, dégustez du poisson ou des fruits de mer fraîchement pêchés, tout en profitant de la vue. 

Le matin, faites-vous réveiller par le doux bruit des vagues et commencez votre journée en prenant le petit-déjeuner sur l’une des terrasses de la plage. 

Plus tard dans la soirée, buvez un verre dans l’un des bars à l’ambiance sympathique. Vous voilà parfaitement immergé dans la vie andalouse !

Pour des vacances en toute quiétude en bord de mer, offrez-vous le charme de Pedregalejo. En famille avec enfants, en couple ou entre amis, ce quartier convient à tous ceux à la recherche d’une atmosphère paisible.

Autres articles à ne surtout pas manquer! Où dormir à Grenade, où dormir à Sévilleoù dormir à Madridoù dormir à Barcelone 

5. El Palo, quartier de pêcheurs

Quartier excentré situé à environ 6 kilomètres à l’est du centre, El Palo vous permet de vous déconnecter de la vie trépidante de la ville. Dans ce quartier règne une ambiance familiale et détendue

On est loin de l’urbanisation que connaît Malaga. Ici, les pêcheurs vendent leurs produits à la criée. Vous pouvez ainsi déguster de délicieuses assiettes de poissons dans les restaurants en front de mer

Les bars, marchands de glace et boutiques de mode sont également présents en grand nombre. Le matin, rendez-vous dans une churrería pour boire un chocolat accompagné de churros, le petit-déjeuner traditionnel en Espagne.

El Palo est un excellent quartier pour se loger à Malaga tout en profitant des attraits de l’Andalousie : mer, chaleur et sérénité. Reposez-vous sur la plage et rechargez vos batteries sous le soleil. 

Laissez vos enfants s’amuser dans les diverses aires de jeux. Flânez çà et là le long de la promenade piétonne. Autre avantage : El Palo est relié au centre-ville par les bus. Vous pouvez aussi vous y rendre en taxi.

6. El Perchel, où dormir à Malaga près de la Gare María Zambrano

El Perchel est l’un des plus anciens quartiers de Malaga. Au sud-ouest du centre historique, il faut traverser la Guadalmedina — le fleuve qui sépare la ville en deux — pour s’y rendre. 

Ici, le cadre est bien différent de l’hypercentre sophistiqué, mais il n’en est pas moins charmant ! Seuls les touristes les plus curieux s’y aventurent, ce qui le rend d’autant plus agréable à visiter.

À l’époque, les pêcheurs venaient ici pour faire sécher leurs poissons sur des perchas (des perchoirs et perches) afin que la population de Malaga ne souffre plus des mauvaises odeurs dégagées par le séchage des poissons, d’où le nom « El Perchel ». 

Aujourd’hui encore, on trouve des pêcheurs dans ce quartier ouvrier ; leurs poissons extra-frais sont vendus sur les étals du Mercado del Carmen, un magnifique marché. Les nombreux restaurants des alentours vous les proposent sur leur carte.

Il ne subsiste que peu de bâtiments historiques à El Perchel. Mais l’avantage reste la gare de María Zambrano, nichée au cœur du quartier. C’est l’une des plus importantes d’Espagne avec ses lignes de trains régionaux et longue distance. 

De plus, la gare routière centrale de Malaga est située juste à côté. Par ailleurs, le centre commercial Vialia, présent dans la gare, contient une multitude de restaurants, divers magasins, des salles de cinéma et même un bowling. 

Enfin, non loin de la gare, les Jardins Picasso représentent l’un des poumons verts de la ville grâce à leur végétation luxuriante.

Pour un séjour de plusieurs jours, El Perchel vous permet de profiter du centre et des alentours, tout en évitant la masse touristique

Proche de la gare, vous pouvez rejoindre l’hypercentre rapidement afin de visiter les lieux touristiques importants. Grâce aux liaisons régionales, découvrez également les villes de la Costa del Sol avoisinantes. 

Sachez toutefois qu’ici, l’offre d’hébergements n’est pas très dense et les prix ne sont pas les plus bas pour loger à Malaga.

7. Huelin, un quartier familial et culturel  pour séjourner à Malaga

Plus excentré, Huelin se situe à moins de 5 kilomètres au sud-ouest du centre de Malaga. Ce quartier résidentiel séduit par son atmosphère familiale, son offre culturelle et ses plages

On y trouve également de nombreux restaurants ainsi que des bars de plage, parfait pour se détendre autour d’un verre et pour goûter au fameux pescado frito (poisson frit).

C’est dans La Tabacalera – une ancienne usine à tabac – que se nichent deux musées parmi les plus importants de la ville : le musée russe Saint-Pétersbourg et le musée de l’automobile et de la mode, qui rassemble une collection de véhicules anciens et de pièces haute couture.

En outre, ce quartier paisible possède un parc d’une superficie de 32 000 m². Très apprécié des familles, le parc Huelin comporte plusieurs espaces dédiés aux enfants, des zones pour faire du sport et un lac entouré de palmiers ; un vrai petit paradis !

Enfin, vous êtes ici à côté de la mer. Les deux principales plages sont celles de La Misericordia et de San Andrés

Très animées, elles restent tout de même bien moins fréquentées que les autres plages urbaines de la ville. Il est ainsi facile de trouver un logement face à la mer à Huelin. 

Privilégiez ce quartier si vous voulez dormir à Malaga dans un endroit calme, proche de la plage et des musées. De plus, Huelin offre des hébergements avec de bons rapports qualité/prix.

Laisser un commentaire