Où dormir à Montréal : Les 8 meilleurs quartiers

Où dormir à Montréal

Vous souhaitez savoir où dormir à Montréal?  Nous vous conseillons les arrondissements de Ville-Marie, Plateau-Mont-Royal et Rosemont–La Petite-Patrie pour un séjour touristique.

D’une superficie de 431,5 km², elle est divisée en 19 arrondissements, chacun dévoilant une ambiance différente. 

D’ailleurs, certains quartiers changent de visage au fil des saisons, ce qui rend la ville encore plus attrayante. D’où l’importance de bien choisir son quartier où loger à Montréal ! 

Cette ville cosmopolite et dynamique ne vous laissera pas indifférent. Entre culture, histoire, nature, art et spécialités culinaires, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. 

De plus, son excellente qualité de vie, la propreté de ses rues et la chaleur de ses habitants vous feront vivre de superbes vacances !

Les meilleurs quartiers où dormir à Montréal

1. Le Vieux-Montréal, les meilleur quartier où dormir à Montréal

Le Vieux-Montréal est l’un des lieux les plus prisés de la ville. Bien que la vieille ville corresponde au quartier historique, la modernité se mélange ici à l’authenticité. 

Situé dans l’arrondissement central de Ville-Marie, le quartier longe le fleuve Saint-Laurent et vous plonge dans un somptueux décor à travers ses ruelles pavées. Principalement piétonnes, elles offrent d’agréables promenades.

Quartier touristique par excellence, vous y trouverez plusieurs bâtiments culturels et historiques d’intérêt, de nombreuses places animées et divers magasins, restaurants et cafés charmants.

Parmi les incontournables, ne manquez pas la place d’Armes, la principale place publique à Montréal. 

D’ici, on peut admirer la basilique Notre-Dame de Montréal, un imposant bâtiment au style néo-gothique. L’église mère de Montréal est la deuxième plus grande de la ville et abrite de splendides ornements, ce qui en fait une magnifique galerie d’art religieux.

Plus loin, vous pouvez également visiter la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, une église de pèlerinage et l’un de joyaux patrimoniaux et historiques de Montréal. 

Elle est située juste à côté du marché Bonsecours, un édifice reconnu comme l’un des dix plus beaux du Canada. Son architecture vaut vraiment le coup d’œil ! 

L’intérieur, en revanche, est plutôt destiné aux adeptes du lèche-vitrines. On y trouve des boutiques de créations québécoises de grande qualité (bijoux, mode, accessoires, objets design…), des restaurants (avec terrasses aux beaux jours) qui proposent des produits du terroir et des salles d’exposition.

À quelques pas du marché, le monumental Hôtel de Ville de Montréal est un autre très bel édifice dont on apprécie l’architecture. En face, le château Ramezay est un site historique qui abrite un musée avec de nombreuses expositions. 

Non loin d’ici, la majestueuse place Jacques-Cartier est un arrêt incontournable. Elle attire tout un tas de visiteurs — Montréalais comme touristes — grâce à son point de vue sur le Vieux-Port, aux restaurants et aux diverses animations : spectacles d’artistes, chanteurs, musiciens, peintres, caricaturistes, marchands de fleurs…

En direction du sud du quartier, vous pouvez visiter le musée Pointe-à-Callière, où se trouve une collection d’objets archéologiques et historiques de Montréal.

C’est aussi dans l’arrondissement de Ville-Marie que se situe le Vieux-Port. Ce dernier accueille le Centre des sciences de Montréal et la tour de l’horloge. Construite entre 1919 et 1922, celle-ci rend hommage aux marins de la Première Guerre mondiale. 

Avec une hauteur de 45 mètres, il est possible de gravir ses 192 pour découvrir un beau point de vue sur la ville et le fleuve Saint-Laurent. 

La Grande roue de Montréal vous offre également un époustouflant panorama à 60 mètres de hauteur.

Le Vieux-Montréal est donc l’un des meilleurs quartiers pour dormir à Montréal durant vos vacances. On y trouve les principaux monuments d’intérêt

De plus, son emplacement est idéal pour visiter la ville aux cent clochers et vous permet de minimiser les transports en commun. 

Mais comme tout lieu touristique, les prix des hébergements sont parmi les plus élevés de la ville. Ce quartier luxueux abrite ainsi des hôtels de standing. Si vous souhaitez dormir à Montréal ici, ne tardez pas pour réserver votre logement !

2. Downtown, où dormir à Montréal au centre-ville

À une vingtaine de minutes à pied du Vieux-Montréal, vous pouvez vous rendre au centre-ville pour une ambiance plus électrique

Hérissé de gratte-ciels en verre et en métal, le quartier regorge également de magasins, de restaurants et d’échoppes.

Le centre-ville est ainsi le lieu idéal pour faire du shopping. Les plus grandes enseignes y sont présentes, tout comme le centre Eaton (un centre commercial).

Pour les amateurs d’art, le MBAM (Musée des beaux-arts de Montréal) vous accueille avec ses expositions dans diverses disciplines (beaux-arts, cinéma, musique, design et mode). Il est l’un des musées les plus visités du Canada.

Galerie 2000 (les Galeries du Palais), située au Palais des Congrès, expose également les œuvres de quelque 400 artistes canadiens et internationaux renommés.

Le Musée McCord célèbre, quant à lui, l’histoire de Montréal et accueille une collection de costumes, textiles et accessoires québécois et canadiens.

Rendez-vous au quartier chinois pour un dépaysement total. Le Chinatown montréalais est probablement le quartier le plus bouillonnant !

Enfin, n’hésitez pas à jeter un œil au campus de l’Université McGill et à flâner à travers ses somptueux bâtiments centenaires.

Le centre-ville est donc un quartier idéal pour dormir à Montréal si vous recherchez un lieu vivant et dynamique

Il présente l’avantage d’être proche de tout, de disposer d’un excellent réseau de transports en commun et de compter d’innombrables logements. Mais attention, le prix de ces derniers n’est pas donné !

3. Quartier des Spectacles, où loger à Montréal pour faire la fête

Avis aux amoureux de culture et à ceux en quête de divertissements : dans le Quartier des Spectacles, qui est aussi un quartier d’affaires, on ne s’ennuie jamais ! 

Situé dans le centre-ville, ce quartier d’à peine 1 km² concentre des événements, des manifestations et des festivals durant presque toute l’année. C’est d’ailleurs grâce à ça que Montréal est considérée comme la capitale culturelle du Canada !

En semaine, on y croise d’élégants hommes d’affaires ; le week-end, l’ambiance est plus décontractée. Et quand vient l’heure de l’apéritif, il est agréable de prendre un verre en terrasse aux beaux jours.

Ne manquez pas de vous promener autour de la Place des Arts. Vous aurez de grandes chances d’assister à un spectacle gratuit. 

En face, le MAC (Musée d’art contemporain) propose des expositions, des événements festifs et des ateliers sur l’art actuel. Il assure également les rencontres entre les différents artistes locaux et internationaux, leurs œuvres et le public.

Découvrez aussi le Quartier latin, qui fait partie du Quartier des Spectacles. Très animé, les étudiants l’apprécient pour sa chaleureuse vie nocturne.

Vous recherchez un endroit central, branché et qui offre une multitude d’activités pour loger à Montréal ? Le Quartier des Spectacles est fait pour vous ! Mais avec sa petite superficie et son attrait touristique, pensez à réserver votre hébergement le plus tôt possible.

4. Plateau Mont-Royal, où dormir à Montréal dans un endroit paisible

Au pied du mont Royal — la colline qui domine la ville — se situe le quartier préféré de nombreux Montréalais, expatriés et voyageurs. Ici, on quitte le tumultueux centre-ville et ses grandes tours pour se retrouver dans un endroit paisible, à l’ambiance de petit village

On comprend pourquoi Le Plateau-Mont-Royal séduit tout le monde : maisons mitoyennes colorées sur un ou deux étages, architecture typique de Montréal avec des escaliers extérieurs en fer forgé, rues parsemées d’arbres et de plantes, boutiques à la mode, concept-stores… Il a tout pour plaire !

Ce quartier plutôt résidentiel n’en reste pas moins animé grâce à ses nombreux bars branchés, ses cafés pittoresques et ses restaurants décontractés. Ainsi, été comme hiver, ce lieu plein de vie vous dévoile de sympathiques adresses.

C’est également l’endroit parfait pour pique-niquer ou se reposer. Vous pouvez, par exemple, profiter des sentiers et du lac du parc du Mont-Royal, l’un des espaces verts les plus importants de la ville. 

Ou vous pouvez vous promener dans le parc La Fontaine, au milieu d’étangs artificiels, d’arbres centenaires et d’œuvres d’art. Il y a même une patinoire en hiver ! 

Autre havre de verdure : le parc Sir-Wilfried-Laurier, qui accueille une piscine extérieure, des terrains de sport, des tables de pique-nique…

En outre, on retrouve dans le quartier du Plateau des galeries de théâtre, la Centrale galerie Powerhouse (un centre d’artistes), le légendaire restaurant La Banquise (avec ses nombreuses sortes de poutines) et la célèbre charcuterie Schwartz’s (qui propose les sandwichs à la viande fumée les plus connus de la ville).

Le Plateau-Mont-Royal est l’un des meilleurs quartiers pour se loger à Montréal. Avec son côté bohème et son parfait mélange entre vie urbaine et quiétude, les voyageurs l’adorent, et notamment les couples !

À la fin de votre journée de visites, vous serez ravi de vous retrouver dans cette oasis de verdure et de paix.

Ici, les hôtels ne sont pas nombreux, mais les Airbnb si. N’hésitez donc pas à choisir un logement de ce genre pour profiter de l’architecture typique ! 

D’autre part, privilégiez un hébergement proche de la station de métro Mont-Royal si vous souhaitez voyager facilement à travers la ville.

5. Mile End, le quartier des artistes

À l’intérieur du quartier du Plateau-Mont-Royal, Mile End est un lieu multiculturel, où l’on parle davantage anglais qu’ailleurs. C’est aussi ici que l’on croise la majorité des artistes de Montréal. 

Tout comme le Plateau, la zone est dynamique. C’est d’ailleurs un pôle d’innovation qui abrite des entreprises de haute technologie (jeux vidéo, intelligence artificielle, etc.).

D’autre part, Mile End concentre des petits cafés conviviaux, des restaurants élégants ou plus simples, des magasins de bagels (goûtez-en un dans l’emblématique boulangerie St-Viateur Bagel) et des boutiques indépendantes (de vêtements vintage, de livres, de disques…). 

Le soir, les oiseaux de nuit seront comblés grâce aux bars à cocktails, aux pubs chaleureux et aux divers concerts.

Dans ce quartier branché, les offres hôtelières sont plutôt rares ; réservez donc votre hébergement plusieurs semaines avant votre séjour. 

Sinon, vous pouvez opter pour une location d’appartement afin de dormir à Montréal au cœur de cet endroit vivant et cosmopolite.

6. Le Village, le quartier gay de Montréal

En plein centre, toujours dans l’arrondissement de Ville-Marie, le Village compte parmi les quartiers les plus animés de Montréal

Il est également connu pour être l’un des plus grands quartiers gays du monde. Traversé par l’immense artère commerciale de la ville — la rue Sainte-Catherine — ce quartier vit du matin jusqu’au soir.

Restaurants, bars, pubs, boutiques… on trouve toujours un endroit pour sortir, manger, boire et faire la fête ici ! 

En été, la rue Sainte-Catherine devient piétonne, pour le plus grand bonheur des touristes qui viennent flâner, prendre un verre en terrasse ou encore magasiner (comme le disent les Québécois). Et les décorations roses ou arcs-en-ciel renforcent le côté festif de la zone.

Parmi les lieux à visiter, rendez-vous à l’église catholique Saint-Pierre-Apôtre de Montréal, au cœur du quartier gay. Construite entre 1851 et 1853, cette église de style néo-gothique abrite la chapelle de l’espoir

À l’intérieur, une flamme brûle en permanence depuis 1996, à la mémoire des victimes du SIDA.

À 500 mètres de cette église se situe l’Olympia, une salle de spectacle où de célèbres chanteurs et humoristes sont passés sur scène.

Dormir à Montréal dans le quartier gay est une bonne option. Le Village convient particulièrement à ceux qui recherchent un quartier à l’atmosphère enjouée et à la vie nocturne intrépide

Très bien desservi, vous pouvez facilement rejoindre les points d’intérêt de Montréal à pied depuis cet endroit. Autre avantage : les prix des hôtels et des logements particuliers n’y sont pas très élevés.

7. Rosemont–La Petite-Patrie, où loger à Montréal à des tarifs abordables

Au nord du centre-ville, Rosemont–La Petite-Patrie est un arrondissement plutôt bohème, dans un décor bucolique où la nature est bien présente. 

D’une superficie de 15,9 km², il compte bon nombre de cafés, de bars, de parcs, de commerces et de résidences. Il y fait bon vivre et la plupart des gens qui y habitent sont des familles avec enfants.

C’est ici que l’on trouve le grand marché à ciel ouvert Jean-Talon. Durant la belle saison, les étals de fruits et légumes frais et locaux font saliver les papilles. 

Continuez en direction du sud pour atterrir à la Petite Italie et faire le plein de produits italiens. 

Si vous avez d’autres envies de shopping, c’est à l’est qu’il faut se rendre, sur la rue Saint-Hubert. Par ailleurs, la rue Masson regroupe plus de 150 commerces sur environ 3 km.

Pour se reposer, les jardins ne manquent pas. Rendez-vous par exemple au parc Maisonneuve, d’une superficie de 63 hectares, ou encore au parc Étienne-Desmarteaux, équipé de terrain de sport et d’aires de jeux pour les enfants.

Plus éloigné du centre, les prix sont ici moins chers que sur le Plateau. Vous pourrez bénéficier des avantages de la ville (commerces, bars, restaurants et ruelles animées), tout en profitant du calme et des îlots de verdure du lieu. 

De plus, le sud-ouest de la zone est desservi par le métro. Rosemont–La Petite-Patrie fait donc partie de nos quartiers préférés pour dormir à Montréal !

8. Underground City, le réseau souterrain

Montréal est bien connue pour ses hivers glacials. Durant cette saison, les températures sont négatives, allant en moyenne de -5° à -9° et la neige tombe généralement de mi-novembre à début avril.

La ville a alors créé un réseau souterrain afin de pouvoir se déplacer en hiver, tout en évitant les intempéries.

Appelé officiellement le RÉSO depuis 2004, le réseau piétonnier souterrain de Montréal couvre 32 km de tunnels. Il est ainsi le plus grand complexe souterrain du monde. 

Il relie plusieurs bâtiments entre eux : bureaux, centres commerciaux, banques, universités, stations de métro et de trains de banlieue, complexes résidentiels et hôtels. À l’intérieur, on trouve aussi des restaurants et des boutiques.

La grande majorité des édifices connectés grâce au RÉSO se situe dans l’arrondissement de Ville-Marie. Si vous visitez Montréal en plein hiver, privilégiez donc un logement proche du réseau souterrain

Certains hôtels proposent un accès direct au RÉSO ; sachez toutefois que la plupart d’entre eux correspondent à des hôtels de luxe.

Parmi les destinations phares de l’Amérique du Nord, Montréal a la côte ! Pas étonnant, la plus grande ville québécoise possède de nombreux atouts, ce qui en fait un incontournable lors d’un séjour dans la Belle Province.

Fondée en 1642 par les colons français, celle qu’on appelle l’Amsterdam de l’Amérique du Nord attire bon nombre d’expatriés français puisqu’ici, pas de barrière de la langue ! 

Et si elle est l’une des villes les plus privilégiées des hexagonaux, c’est aussi grâce à son importante économie et à son histoire, sa culture et son architecture riches et uniques

En effet, lorsque l’on arrive au cœur de cette métropole, on est tout de suite frappé par le mélange entre la vieille Europe et l’Amérique du Nord actuelle.

Deuxième plus grande ville du Canada, Montréal est également l’une des plus importantes villes francophones avec près de 2 millions d’habitants.

Laisser un commentaire