Où dormir à Sydney : Dans quel quartier loger à Sydney

Où dormir à Sydney : Dans quel quartier loger à Sydney
Taras Vyshnya/Shutterstock

Lors d’un séjour à Sydney, la question primordiale qui se pose est où dormir à Sydney ? Les visiteurs ne sont pas en reste, tant l’offre est vaste. Avec autant de qualités et bien plus encore, il n’y a rien d’étonnant à ce que Sydney fasse rêver.

Plus grande ville d’importance d’Australie, Sydney est bâtie en bordure d’océan Pacifique. La mégapole abrite quelque 4,3 millions d’âmes, des Sydneysiders très accueillants qui ont su adopter la cool attitude pour une ville sûre que l’on peut parcourir, même à pied, à toute heure du jour et de la nuit. 

Les transports en commun, bus, métro aérien, tram, quadrillent la ville. Il est aussi possible d’emprunter les ferries à Port Jackson pour se rendre à la plage, au parc d’attractions, etc.

Il existe même un bus gratuit au départ de la plaque tournante Parramatta et de Wollongong, la petite Sydney réputée pour sa qualité de vie idéale.

Les meilleurs quartiers où dormir à Sydney

1. The Rocks

Les meilleurs quartiers où dormir à Sydney
Maurizio De Mattei/Shutterstock

Le plus ancien quartier de Sydney, The Rocks, a su conserver l’architecture anglaise des premiers colons débarqués dans la seconde partie du XVIIIe siècle. Un charme indéniable dans cette localité historique devenue très tendance et proposant galeries d’art et boutiques.

C’est l’un des meilleurs spots où trouver un hébergement à Sydney, en résidence hôtelière ou appart’hôtel. Toutes les chances sont réunies pour loger à Sydney et bénéficier de la vue sur la baie, mais aussi sur l’incroyable architecture de l’opéra ou le gigantesque Harbour bridge ! 

Un quartier qui n’est pas particulièrement bon marché, mais suffisamment central pour avoir accès rapidement à d’autres sites animés, tels que Darling Harbour, les plages de Bondi, accessible en bus, et Manly, en ferry. Les familles privilégient le Zoo Taronga pour voir les yeux des enfants briller de mille étoiles.

Les petits restaurants se sont installés dans les anciens entrepôts marchands réhabilités. The Merchants’ House s’avère un lieu très agréable pour un dîner romantique.

Les inconditionnels du shopping de marque trouvent leur bonheur au Pitt Street Mall et sa concentration de grandes surfaces et boutiques chic. Les connaisseurs s’y ruent chaque année au mois de mai alors qu’il s’y tient la Fashion Week de Sydney.

Trouver un hôtel à The Rocks

2. Darling Harbour

Où dormir à Sydney: Le quartier Darling Harbour
Taras Vyshnya/Shutterstock

Tout proche de la CBD, le centre-ville de Sydney, c’est le quartier des attractions touristiques. Teintés d’un ultramodernisme galopant, enseignes lumineuses et gratte-ciel attirent comme un aimant les curieux du monde entier.

Ce port de Sydney est le plus visité de par la présence du Sydney Opera House construit sur une plate-forme avançant sur l’eau. Les mélomanes ne manquent pas d’assister à l’un des concerts programmés et d’apprécier une acoustique comme nulle autre pareille.

Une zone accessible en tramway, implantée en bord de Cockle bay. Cet ancien port a fait l’objet d’un projet de réaménagement à la fin des années quatre-vingt. Pari gagné à en voir ses structures récentes de style contemporain. Un lieu incontournable animé quasiment 24 heures sur 24 et où il est plaisant de dormir à Sydney ne serait-ce qu’une nuit ou deux.

La grande roue, l’aquarium, le casino Star City, le Chinese Garden of Friendship, l’Outback Centre et les différents musées s’inscrivent sur la liste des activités à ne manquer sous aucun prétexte.

A noter aussi l’agréable promenade du port et sa fontaine en spirale, Woodward Water laquelle, tout comme l’opéra, est est classée au patrimoine mondial.

Les plus grandes chaînes hôtelières de luxe de Darling Harbour permettent de loger à Sydney dans des chambres classées entre 3 et 5 étoiles.

Trouver un hôtel à Darling Harbour

3. Surry Hills et Newtown

Où loger à Surry Hills et Newton: Sydney
Richie Chan/Shutterstock

Situé à l’ouest de Sydney, Surry Hills et Newtown sont respectivement un quartier universitaire et résidentiel.

Une balade dans les rues de Surry Hills est un ravissement, avec ses façades ornées de dentelle de fonte, que ne laisse pas insensible le visiteur. Ces terrace houses assurent l’attraction, au même titre que le très présent street art ou le musée d’art aborigène Gallery of New South Wales. 

Pubs, restaurants et discothèques accueillent les jeunes cadres fraîchement diplômés et qui apportent à ce quartier une touche yuppie.

Newton et King Street, sa rue principale bordée d’échoppes en tout genre, ont su conserver le charme désuet du Sydney originel. Petits cafés-snacks, friperies, bouquinistes et population de retraités de l’enseignement ne font qu’entretenir ce sentiment d’appartenance à un passé révolu, un brin nostalgique.

Gares ferroviaire et routière facilitent les déplacements pour se rendre en centre ville depuis son hébergement à Sydney dans ce quartier alternatif. 

Il est possible de dormir à Sydney dans l’un des hôtels de Surry Hills plus ou moins luxueux et, à moindre coût, dans l’une des auberges de jeunesse.

Bénéficiant de la proximité des plages de l’est de la ville, les visiteurs apprécient cette localité qui dispose d’une hôtellerie à prix moyen pour se loger à Sydney.

Trouver un hôtel à Surry Hills et Newtown

4. Kings Cross

Où loger à Sydney: Le quartier Kings Kross
Aerometrex/Shutterstock

A mi-chemin de Hyde Park et Rushcutters Bay et avec ses nombreux établissements de nuit, Kings Cross s’adresse plus particulièrement aux noctambules. Concerts, dance-floor, ambiance rock-and-roll ou jazzy, mais aussi théâtre et bars lounge, offrent une animation très prisée des Sydneysiders et des touristes.

Reconnaissable à son immense publicité Coca-Cola occupant le haut d’un building, érigée en véritable symbole à la façon des lettres Hollywood de Los Angeles, la localité dispose de différentes possibilités pour se loger à Sydney. Ici, on préférera les hôtels chics à des prix toutefois abordables.

Il s’agit là du district le plus densément peuplé de Sydney. Fort heureusement, Kings Cross abrite des jardins publics joliment arborés.

Les quais, les jardins publics de Woolloomooloo et le kiosque des Harry’s Cafe de Wheels sont à rechercher pour une balade ou un moment de détente à l’écart du centre de Kings Cross et de son brouhaha. 

A l’entrée du Fitzroy Garden, la fontaine El Alamein et sa chute d’eau en forme de boule apportent aussi un peu de fraîcheur. Sans compter qu’elle fut mise en place au début des années soixante à la mémoire des soldats australiens de la Seconde Guerre mondiale qui ont donné leur vie lors d’affrontements armés en Egypte.

Trouver un hôtel à Kings Cross

Autres articles à ne surtout pas manquer! Où dormir à Melbourneoù dormir à Brisbane

5. Paddington

Où dormir à Paddington: Sydney
Markus Gann/Shutterstock

Lorsque le budget le permet, séjourner à Paddington est un véritable délice de luxe, de design, de mode, de gastronomie. Un village dans la ville qui doit son charme à ses remarquables demeures victoriennes bordées de longs balcons à balustrades de fer très finement forgé et leurs façades colorées style New Orleans.

L’immobilier, très recherché, n’y est pas donné, à l’instar de l’hébergement pour qui souhaite loger à Sydney.

Galeries d’art, boutiques de prêt-à-porter et de chapeliers font la renommée de ce quartier qui a vu les débuts de quelques grands créateurs de mode du pays. Ces établissements ne manquent pas d’inviter les amatrices de shopping au lèche-vitrines. 

Les chocolatiers, salons de thé et pubs art déco fréquentés par les Paddo trendy sont légion, et accueillent, dans une ambiance décontractée, une clientèle de tous âges.

En se baladant dans Five Ways au carrefour de Glenmore Road, Heeley Streets, Broughton et Goodhope, une enseigne attire le regard. A la gerbe d’or est une boulangerie française qui a su trouver sa clientèle aux côtés de cafés et restaurants du pays.

A noter, pour ceux qui disposent d’un hébergement à Sydney : chaque samedi, se tient le marché de Paddington très attrayant avec ses allures de foire aux stands colorés. Ce peut être l’occasion d’y dénicher un paddle, des accessoires fantaisie, des objets de déco, des souvenirs de son séjour à Sydney.

Trouver un hôtel à Paddington

6. Chinatown

Où dormir à Sydney: Le quartier Chinatown
charlotteinaustralia/Flickr

Les portes typiques d’une architecture asiatique situées sur Sussex, Dixon et Hay Streets donnent accès au « temple » de la cuisine dite chinoise.

Immigrants originaires de Thaïlande, Vietnam, du Japon ou encore d’Indonésie et de Taïwan, servent des plats humant bon la citronnelle, le curry, le gingembre. On peut prendre un repas dans l’un des foodcourts où sont pratiqués des tarifs souvent très bas.

Dans ses ruelles où l’on s’active, Chinatown regorge aussi de petits magasins renfermant des trésors de jade, perles et autres porcelaines finement décorées. Matériel multimédia et supermarkets proposent leurs produits à des prix défiant toute concurrence. C’est le paradis du shopping made in china accessible à toutes les bourses.

On ne peut pas passer près d’un curieux arbre dénudé, sans le remarquer. Le Golden Water Mouth réunit, en effet, les cinq éléments, bois, or, eau, terre et feu. L’oeuvre conçue pour confondre les deux cultures, australienne et chinoise, respecte l’harmonie du yin et du yang. Un instant de méditation sur le sujet s’impose de lui-même.

Situé non loin de George Street, il est possible de louer un appartement à Chinatown pour dormir à Sydney et profiter de ce dépaysement, tant tout ce qui entoure projette le visiteur dans les différentes cultures asiatiques.

Il faudra prévoir un budget conséquent, comparé aux chambres louées par des particuliers en immeuble, souvent à partager, une cohabitation parfois regrettable.

Trouver un hôtel à Chinatown

7. Darlinghurst et Potts Point

Où dormir à Sydney: Darlinghurst et Potts Point
Francesca Pianzola/Shutterstock

Entre Darling Point et Royal botanic Gardens, les quartiers associés de Darlinghurst et Potts Point disposent chacun d’une identité qui lui est propre et ce, à une quinzaine de kilomètres de l’aéroport et à 3 km du quartier des affaires de Sydney.

Localité bâtie plus à l’intérieur des terres, il règne à Darlinghurst un certain vent de folie. Les Sydneysiders viennent s’y défouler, danser jusqu’au petit matin. Il faut dire que l’endroit comptabilise pas moins de 16 établissements de nuit contre 8 musées, 2 centres de jeux et divertissement ou encore 9 spas détente.

L’avantage de Potts Point réside dans sa configuration en presqu’île avançant sur le Pacifique. L’air marin et de micro-climat attirent tant d’amateurs qu’ils en ont fait le quartier le plus peuplé au kilomètre/carré.

“Darlo” et Potts Point sont connus pour accueillir la communauté gay de Sydney. Il y s’y déroule, chaque année, le Sydney Gay and Lesbian Mardi Gras, une institution depuis plus de 40 ans.

A la recherche de musées, on est satisfait avec l’Australian Museum d’histoire naturelle, mais aussi le Sydney Jewish Museum retraçant l’histoire des juifs australiens et, juste en face, est érigé le Mémorial de l’holocauste des gays et lesbiennes de Sydney.

Il n’y est pas compliqué de trouver où dormir à Sydney ici. Dans cette zone de Sydney aussi chic que cosmopolite, l’hébergement hôtelier est très présent quel que soit le standing recherché.

Trouver un hôtel à Darlinghurst et Potts Point

8. Bondi Beach

Où loger à Bondi Beach: Sydney
Aleksandar Todorovic/Shutterstock

Un climat doux toute l’année et une longue plage battue par les vagues du Pacifique font de Bondi Beach le paradis des surfeurs. C’est aussi un lieu naturel de détente pour les Sydneysiders qui s’y rendent en masse le week-end. Avec un front de mer peuplé de bars, glaciers, restaurants et commerces, c’est la station balnéaire où l’on a envie de séjourner. 

Le quartier dispose de logements en tout genre, principalement des appartements avec vue sur l’océan Pacifique que l’on loue à plusieurs pour de courts séjours et qui constituent un hébergement à Sydney des plus agréables.

Les touristes impatients de découvrir l’endroit, disposent de 5 moyens de transport pour se rendre à Bondi depuis l’aéroport de Sydney. Le parcours d’une quinzaine de kilomètres coûte quelques dollars australiens, en voiture, bus, train et navette pour laquelle il est recommandé de demander le tarif avant de s’engager. Le tarif du taxi est 2 à 3 fois plus élevé.

Le Sydney pass donne accès aux principales activités telles que l’initiation au surf à Bondi Beach, mais aussi le zoo de Taronga, l’Opéra de Sydney, l’aquarium Sea Life.

Accompagné d’un guide, la randonnée le long de la côte est une opportunité originale de découvrir la culture de la glisse et bien des secrets dévoilés. Une journée ponctuée de dégustations de café fraîchement torréfié et de fruits de mer et enrichissante lorsque l’on a trouvé à se loger à Sydney

Trouver un hôtel à Bondi Beach

Catégories Australie

Laisser un commentaire